Armés, ils tirent sur les volets de chambres d’enfants à Besançon

Publié le 11/10/2023 - 17:12
Mis à jour le 11/10/2023 - 17:40

Le 7 octobre 2023 à 21h40, les effectifs de police ont été requis par le CIC suite à des coups de feu tirés par deux individus sur une habitation, rue Martin du Gard à Besançon. Âgés de 16 ans, les mis en cause ont été interpellés le lendemain par les policiers.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Sur place, les forces de l’ordre prennent contact avec la requérante qui leur explique qu’elle a “un souci depuis quelque temps avec une autre famille”.

Une vitre fissurée avec une bille d'environ un demi-centimètre retrouvée 

Les policiers constatent la présence de plusieurs impacts dont deux dans le volet au niveau de la fenêtre de gauche, donnant sur la chambre de son fils. Trois autres impacts sur le volet roulant de la fenêtre de droite, donnant sur la chambre de sa fille sont également retrouvés.

La vitre de la chambre est fissurée avec une bille d’environ un demi-centimètre de diamètre en aluminium. Si la vitre de la chambre de son fils n'est pas brisée, deux billes et des étuis sont encore bloqués entre la vitre et le volet roulant.

Suite à ces constats, la propriétaire donne alors les identités des auteurs qu’elle connaît, témoin lors de ces tirs. Selon elle, les mis en cause seraient donc repartis à pied. Aucun blessé n’a été constaté.

Les témoins dans le silence "par peur des représailles"

Le lendemain, les équipages de la BAC concentrent leurs recherches dans le secteur du domicile des intéressés, dans le cadre de ce dossier. À 16h15 le 8 octobre 2023, il interpelle un premier auteur circulant sur sa trottinette, le second est arrêté dans les minutes qui suivent.

Les deux individus ont été placés en garde à vue. Lors de sa première audition, le second mis en cause, âgé de 16 ans, a nié être l’auteur des coups de feu. Le premier auteur, du même âge, a adopté le même discours. Les témoins ont refusé d’être entendus "par peur des représailles".

Après contact avec le CSU, la scène n’était pas visible depuis les caméras alentour. L’un des deux mis en cause a été présenté devant le tribunal judiciaire de Besançon à 15h00. A l’issue de sa présentation, il a été placé sous contrôle judiciaire avec l’interdiction d’entrer en contact avec les victimes.



1 Commentaire

Nous sommes bien à Besançon...des gamins terrorisent les habitants, qui n'osent parler. Pourquoi n'osent ils pas parler ? N'auraient-ils pas confiance dans l'autorité qui dirige cette ville ? Quand il s'agit de contraindre les automobilistes, Mme VIGNOT sait prendre des décisions et communiquer clairement. Mais les points de deal qui fonctionnent à la vue de tous, les délinquants qui terrorisent la population,..., là il n'y a plus de volonté, pire, Mme VIGNOT a soutenu la dernière manifestation contre les violence policières...alors que la délinquance explose ! Pour rappel, le premier magistrat de police est le maire qui a sous sa responsabilité le maintien de l'ordre publique et la sécurité. A Besançon, la police municipale a perdu 20% de ses effectifs depuis l'arrivée de Mme VIGNOT.
Publié le 12 octobre 2023 à 01h17 par Stéphane GENTIL • Membre

Un commentaire

  • sgainaux@gmail.com dit :

    Nous sommes bien à Besançon…des gamins terrorisent les habitants, qui n’osent parler. Pourquoi n’osent ils pas parler ? N’auraient-ils pas confiance dans l’autorité qui dirige cette ville ? Quand il s’agit de contraindre les automobilistes, Mme VIGNOT sait prendre des décisions et communiquer clairement. Mais les points de deal qui fonctionnent à la vue de tous, les délinquants qui terrorisent la population,…, là il n’y a plus de volonté, pire, Mme VIGNOT a soutenu la dernière manifestation contre les violence policières…alors que la délinquance explose !
    Pour rappel, le premier magistrat de police est le maire qui a sous sa responsabilité le maintien de l’ordre publique et la sécurité. A Besançon, la police municipale a perdu 20% de ses effectifs depuis l’arrivée de Mme VIGNOT.

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.68
couvert
le 20/05 à 0h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
95 %