Besançon : 4500 élèves de primaire s'essaient à la culture

Publié le 26/08/2019 - 18:50
Mis à jour le 26/08/2019 - 18:54

Les parcours culturels reviennent à la rentrée 2019 ! Dès septembre, plus de 4500 élèves des écoles primaires de Besançon profiteront d'animations culturelles proposées par les acteurs de la ville...

L’an dernier, 191 classes de Besançon s’étaient inscrites à ces parcours, sur 232 au total. Soit 4520 élèves. 

Pour leur sixième édition, 40 parcours culturels sont au programme - c'est 5 de plus que l'an dernier. Ils vont profiter à près de 200 classes de Besançon, de CP à CM2, durant toute l'année scolaire.

Développer le goût pour la culture dès l'école

Leur principe ? Faire intervenir différents acteurs de la culture (association de lecture, de musique, musées...) auprès des élèves, souvent plusieurs fois dans l'année.

Et ce, afin « d'assurer aux primaires un accès gratuit à cette culture » explique Jean-Louis Fousseret, qui assure que « l'habitude et le goût pour la culture se fait surtout à cet âge-là. »

Des parcours "au choix" pour les enseignants

Ainsi, 40 parcours culturels sont proposés aux enseignants, qui choisissent ensuite lequel suivre durant l'année scolaire avec leurs classes. On retrouve sept thèmes :

  • spectacle vivant
  • musique
  • arts visuels
  • livre et littérature
  • patrimoine et histoire
  • sciences, techniques et environnement
  • société et citoyenneté

Et concrètement ?

Delphine, de l'association bisontine « Doubs Livre élu », propose par exemple aux élèves de rencontrer une illustratrice locale ; puis d'apprendre avec cette dernière l'art de l'illustration façon « Kamishibaï », une technique japonaise, directement à l'école.

Et Delphine, qui est aussi professeure de français, leur enseigne quant à elle l'écriture... «Pour qu'à la fin  de l'année, après six séances, les élèves aient réalisé eux-mêmes leur propre petit livre illustré ! » Et c'est certain : « les élèves adorent ces ateliers. Ils les attendent avec impatience » sourit-elle.

"Ouvrir des portes"

Un instituteur de Besançon partage cet avis. Il assure que depuis sa mise en place en 2014, le dispositif a permis à ses élèves « de découvrir des lieux culturels comme le Musée du Temps, la Rodia ou le FRAC, qu'ils ne connaissaient pas alors. »

Et de conclure pragmatiquement : « ça ne garantit pas leur amour pour la culture, mais en tout ça leur ouvre des portes. A eux de les franchir ou pas. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

« Histoire de libellule », une auteure jurassienne évoque les violences sexuelles qu’elle a subit à l’adolescence

Anne-Marie Rouchon a consacré 18 ans de la première partie de sa vie au sport de haut niveau. A peine sortie de l’enfance et pendant plusieurs années, elle subit des agressions sexuelles de son entraineur. Quarante ans lui sont nécessaires pour trouver le courage de sortir du silence et enfin déposer sa parole dans un livre, Histoire de libellule (Z4éditions), sorti en septembre 2021.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.56
peu nuageux
le 28/10 à 12h00
Vent
0.91 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
10 %

Sondage