Besançon : alcoolisé, il brise la fenêtre d’une agence de voyage pour "se protéger des intempéries"

Publié le 04/04/2024 - 08:31
Mis à jour le 04/04/2024 - 08:31

Le 2 avril 2024, un homme fortement alcoolisé a été interpellé par la police après avoir brisé la vitre d’une agence de voyage à Besançon.

 © Élodie R.
© Élodie R.

L’homme a été surpris par la police un peu avant 8h du matin alors qu’il était encore dans les locaux d'une agence de voyage située rue de Belfort. 

Fortement alcoolisé, l’homme de 39 ans semblait avoir brisé la vitre d’une fenêtre afin de pénétrer dans les lieux. Il présentait d’ailleurs, selon les agents, des traces de coupures récentes au niveau des mains. Il a déclaré aux policiers avoir voulu "squatter les lieux pour se protéger des intempéries". 

D’après les premiers éléments de l’enquête, rien ne semblait avoir été dérobé. Conduit au poste de police, le mis en cause, dont le taux alcoolique a été mesuré à 0,82 mg/l d’air expiré a été conduit en cellule de dégrisement. À 16h, il présentait encore un taux alcoolique de 0,40 mg/l d’air expiré. 

Finalement entendu après dégrisement au cours de sa garde à vue, l’individu a déclaré avoir bu de la bière "en assez grande quantité" dans un bar de la même rue et a précisé n’avoir plus aucun souvenir des faits. Il sera convoqué en juin prochain devant le délégué du procureur. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.08
légère pluie
le 15/04 à 0h00
Vent
2.28 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
91 %