Besançon: condamné pour violences, il se taillade le bras à l'audience

Publié le 16/05/2019 - 16:55
Mis à jour le 16/05/2019 - 16:55

Un homme de 24 ans s'est tailladé le bras avec une lame de rasoir ce jeudi 16 mai 2019 en pleine salle d'audience à Besançon juste après avoir été condamné à cinq ans de prison pour violences aggravées, a-t-on appris de source policière.

tribunal palais de justice de besançon
Palais de justice Besançon © d poirier
PUBLICITÉ

Ce ressortissant tunisien qui venait d’être extrait de sa cellule avait dissimulé la petite lame sur lui, selon cette source, confirmant une information du quotidien L’Est Républicain.

Il a été hospitalisé au CHU de Besançon, selon cette source policière.

Jugé pour l’agression au domicile d’une femme en mars dernier

Selon le quotidien, l’incident s’est produit juste après le prononcé de la peine, alors qu’il était jugé en appel pour l’agression en mars d’une avocate bisontine qu’il avait suivie jusqu’à son domicile.

Il s’était ensuite introduit de force dans l’appartement de la victime, la menaçant avec une arme blanche. L’avocate était toutefois parvenue à s’enfuir par une fenêtre et l’agresseur, déjà connu pour vol à main armée, avait été interpellé.

Jugé en première instance pour ces faits, il avait été condamné le 25 mars à 4 ans de prison ferme assortie d’une interdiction définitive du territoire français.

L’enquête a été confiée au commissariat de police de Besançon qui devra déterminer comment il a pu se procurer la lame de rasoir alors qu’il était en détention provisoire.

(Selon AFP)

1 Commentaire

il avait honte je pense d'avoir été arrêté et découvert et aurait peut être désiré s'en prendre à des personnes plus faibles que lui à la place de faire 4 ans en prison en espérant qu'il ne continuera pas en ressortant
Publié le 17 mai à 06h59 par Pascal Carry • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.5
nuageux
le 16/10 à 21h00
Vent
2.955 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
50 %

Sondage