Besançon : il prend la fuite pour se soustraire au contrôle et percute le véhicule de police

Publié le 11/10/2022 - 10:57
Mis à jour le 11/10/2022 - 10:52

Dans l’après-midi du lundi 10 octobre, un homme de 37 ans qui refusait de se soumettre à un contrôle de police à Besançon a pris la fuite avec son véhicule. Il a finalement terminé sa course… dans le véhicule de police. 

 © Elodie R
© Elodie R

Un équipage de police a repéré vers 14h un véhicule qui roulait à vive allure. Les policiers ont fait signe au conducteur de s’arrêter mais celui-ci refusait d’obtempérer et brûlait même un panneau stop pour prendre la fuite. 

Intercepté rue Lafayette, l’homme tentait une nouvelle fois de se soustraire au contrôle de police en prenant cette fois un rond-point en marche arrière. Mais sa tentative de fuite tournait vite court lorsque son véhicule venait percuter l’arrière de celui des policiers qui purent enfin procéder à son interpellation. 

Agé de 37 ans, l’homme a été placé en garde à vue. La procédure est en cours.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon : la Ville de Besançon appelle à une union face au racisme

Ce mercredi matin, deux jours après la dégradation de la statue de Victor Hugo, la Ville de Besançon a découvert stupéfaite que « L'homme et l'enfant », statue de l’artiste Ousmane Sow située au monument aux morts des Glacis, a également été recouverte de peinture blanche sur les mains et le visage.

Besançon : une autre statue d’Ousmane Sow, " L’homme et l’enfant " vandalisée cette nuit

Après la dégradation volontaire de la statue Victor Hugo située sur l'esplanade des Droits de l'Homme à Besançon dans la nuit du 20 au 21 novembre 2022, la seconde statue d'Ousmane Sow, située au parc des Glacis, à côté du monument aux morts, a été vandalisée dans la nuit du 22 au 23 novembre. 

" White power ", la signature des actes de vandalisme des statues d’Ousmane Sow à Besançon

Des photos retrouvées sur les réseaux sociaux prouvent que l’acte de vandalisme perpétré sur la statue de Victor Hugo par Ousmane Sow dans la nuit du 20 au 21 novembre, sont revendiqués par les néonazis… une fois de plus dans la ville de Besançon. Nous avons également appris ce mercredi qu’une autre statue d’Ousmane Sow au parc des Glacis a elle aussi été vandalisé dans la nuit du 22 au 23 novembre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.97
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
0.81 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
97 %