Besançon : le Bar du Barbu victime d'un acte de vandalisme

Publié le 03/10/2019 - 18:30
Mis à jour le 03/10/2019 - 18:01

Dans la nuit de mardi 1er à mercredi 2 octobre 2019, le Bar du Barbu situé rue de Pontarlier à Besançon a été vandalisé par un homme qui serait bien connu des services de police pour des actes de violence et notamment à caractère homophobe.

La Bar du Barbu ©Alexane Alfaro ©
La Bar du Barbu ©Alexane Alfaro ©

"Cette nuit, un individu a tenté d'exploser la porte du bar à coups de pied. Heureusement, nos super voisins ont alerté la police qui a embarqué l'hystérique" a précisé Laurent, le gérant du bar, dans une publication sur un réseau social.

C'est la première fois que le Bar du Barbu est victime de ce genre d'acte depuis son ouverture en 2015. L'individu, ivre, hurlait des insultes à caractère homophobe selon des voisins témoins de la scène. Ces derniers ont par ailleurs appelé la police qui a ensuite interpellé l'homme et placé en garde à vue.

Le bar n'a pas pu ouvrir ses portes comme chaque mercredi soir pour permettre à Laurent et sa petite équipe de nettoyer les lieux. Contacté ce jeudi, le gérant nous précise que la porte, étant très solide, le vandale a pu seulement briser la vitre qui s'est désolidarisée de la porte.

"La haine est hélas toujours bien présente"

"On a tendance à trouver la vie plus rose qu'elle ne l'est, mais la haine est hélas toujours bien présente. Et même si ce type était alcoolisé, ça me fout un coup au moral", a déclaré Laurent.

Le Bar du Barbu ouvrira ce jeudi soir à partir de 20 heures, "on ne va pas se laisser abattre" souligne le gérant qui a déposé plainte.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.23
légère pluie
le 23/05 à 18h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
76 %