Alerte Témoin

Besançon : "Ras-le-bol" à la maison de quartier de Montrapon

Publié le 03/07/2018 - 21:02
Mis à jour le 03/07/2018 - 21:02

Les neuf agents titulaires de la maison de quartier de Montrapon à Besançon étaient en grève mardi 3 juillet 2018. Ils remettent en cause les qualités de management de leur directeur.

Montrapon greve
©FO

"Ca fait plus de 5 ans que des faits de carences de management de la part du directeur de la maison de quartier sont relevés par les agents", nous explique Jean-François Longaretti, secrétaire départemental mairie et CAGB Force ouvrière. "En tant que directeur, il devrait prendre position, soutenir les équipes, etc., mais il n'assure pas ses fonctions".

Le "ras-le-bol s'est installé"

Ces cinq dernières années, "il y a eu des hauts et des bas", mais aujourd'hui, le "ras-le-bol s'est installé". Les agents ont décidé de faire de grève. "Ils en ont marre, ils arrivent à saturation et souhaite que leur directeur suive une médiation, un coaching pour diriger ses équipes comme un directeur", souligne Jean-François Longaretti.

"Nous avons pris très au sérieux les souffrances au travail de l'équipe d'agents qui nous ont été communiquées", souligne Christian Schwartz, directeur général adjoint des services à la population à la Ville de Besançon. "Nous avons noté qu'il y avait des problèmes de management, mais pas uniquement puisque nous avons également retenu des questions plus globales quant aux moyens de travail", ajoute-t-il.

Une médiation et un plan d'action en septembre 2018

Lundi après-midi, l'équipe d'agents a été reçue par la direction de la vie de quartier à la Ville de Besançon. Il a été convenu la mise en place d'une médiation avec les agents et le directeur de la maison de quartier en septembre 2018. Dans ce cadre, la Ville de Besançon invitera un interlocuteur professionnel capable de proposer un plan d'action. "Ce plan d'action pourra être réalisé dès que nous aurons des éléments concrets", précise Christian Schwartz.

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Social

Versements de prestations sociales : des mesures mises en place aux bureaux de Poste

La Poste a adapté son organisation à l’évolution de la situation sanitaire avec 11 bureaux de poste ouverts au public pour le Doubs. Afin que le versement des prestations sociales aux allocataires se déroule dans les meilleures conditions possibles, La Poste met en place un dispositif adapté, accessible dès le 4 avril via les distributeurs automatiques de billets, et dès le 6 avril dans ses bureaux de poste, sur tout le territoire.

Confinement dans le Doubs : Joël Mathurin répond à vos questions…

Premier point de situation dans le Doubs suite à la mise en place du confinement sur l'ensemble du territoire. Le préfet du Doubs a pris le temps de répondre à nos questions et à celles internautes dans un entretien à maCommune.info. Le département du Doubs fait partie des 25 en France où le Coronavirus circule le plus activement. Confinement, point sanitaire, déplacements, travail, appel d'urgence des professionnels de santé. Joël Mathurin vous répond...

Retraites, violences sexistes, égalité salariale : 600 manifestants à Besançon pour les droits des femmes

Entre 500 et 600 manifestants se sont réunis de "l'esplanade des droits de l'homme" à Besançon samedi 7 mars 2020 vers 14h30 pour défendre les droits des femmes. Dans le cortège, des femmes, bien sûr, mais aussi des hommes, présents pour demander une "vraie égalité salariale" mais aussi contre les effets de la réforme des retraites envers les femme et pour dénoncer les violences sexistes du quotidien.

Retraites : l’Assemblée rejette la motion de censure de gauche, adoptant du même coup la réforme

L'Assemblée nationale a rejeté dans la nuit du mardi 3 au mercredi 4 mars 2020 la motion de censure de gauche contre le gouvernement, adoptant du même coup en première lecture le projet de réforme des retraites, selon la procédure du 49-3. Dans le même temps, quelques milliers d'opposants à la réforme des retraites ont manifesté mardi à Paris et en province. 700 personnes ont manifesté à Dijon devant la permanence du député LREM Didier Martin. A Besançon ils étaient une centaine devant la permanence du député LREM Éric Alauzet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.75
ciel dégagé
le 09/04 à 0h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
70 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune