Besançon : un important trafic de stupéfiants démantelé dans le quartier Planoise

Publié le 17/01/2022 - 15:31
Mis à jour le 17/01/2022 - 17:58

12 personnes interpellées •

Après 2 ans d’enquêtes méticuleuses, la Section de recherches de la gendarmerie de Besançon est parvenue à démanteler le 11 janvier dernier, un important trafic de stupéfiants dans le quartier de reconquête républicaine de Planoise à Besançon.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Le 11 janvier 2020, à la sortie du péage d’autoroute de Vaux-les-Prés dans le Doubs, un transfert de trois sacs a été opéré entre deux véhicules, par un individu, pendant qu’un second observait et surveillait. Les investigations réalisées par la Section de recherches (SR) de Besançon ont permis de confirmer qu’il s’agissait d’un trafic de stupéfiants organisé, cloisonné et actif dans le quartier de reconquête républicaine (QRR) de Planoise à Besançon.

Le 21 avril 2021, une information judiciaire a été ouverte au Tribunal judiciaire de Besançon pour association de malfaiteurs, trafic de stupéfiants et non justification de ressources. Un groupe de travail composé de 7 enquêteurs a été créé au début du mois de juin 2021.

12 personnes identifiées

Le travail mené sur le terrain a été complexe, dans un environnement défavorable notamment en raison de la forte implantation locale des malfaiteurs. Cependant, les investigations minutieuses menées par les enquêteurs, confortées par des surveillances et du recueil de renseignements, ont permis d’identifier 12 mis en cause et de confirmer qu’une structure conséquente d’écoulements de produits stupéfiants était organisée autour de deux points de deal, implantés au sein du QRR de Planoise à Besançon. Ces derniers étaient sécurisés par des individus, chargés de détecter un éventuel dispositif des forces de l’ordre.

Grâce à des investigations particulièrement méticuleuses, un fournisseur a été identifié. Le départ d’un convoi de deux véhicules a été détecté le 26 novembre 2021. Un dispositif opérationnel d’interception a été mis en place et a permis lors du retour de réaliser une saisie de 162 kg de résine de cannabis ainsi que 6,6 kg de cocaïne.

200 gendarmes, 12 personnes interpellées, 178.000 euros, 6 voitures, des vêtements de luxe et des stupéfiants

Les membres de ce trafic, fonctionnant selon un système clanique, ont développé un réseau structuré avec un rôle déterminé pour chaque acteur, dont la tête de réseau était implantée au sein de l’agglomération bisontine. Devant l’ampleur du phénomène, la SR de Besançon a reçu l’appui du Groupe d’intervention régional (GIR) de Besançon, sollicité pour s’attaquer au volet patrimonial de ce trafic.

Pour mettre fin aux agissements des malfaiteurs, une phase opérationnelle a été déclenchée le 11 janvier 2022 à Besançon.

L’opération a mobilisé 200 gendarmes de la région de gendarmerie de Bourgogne Franche- Comté et de la SR de Besançon, 10 pelotons de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, 5 équipes cynophiles, dont plusieurs chiens SAMBI (Stupéfiants, Armes, Munitions, Billets) et une vingtaine de gendarmes mobiles.

Cette action coordonnée des différentes unités de gendarmerie (territoriales, mobiles, recherches) a permis de mettre hors d’état de nuire une équipe structurée de malfaiteurs et démanteler deux points de deal.

Les perquisitions sont positives. De nombreuses saisies ont été réalisées, parmi lesquelles : 6 véhicules, 178 000 euros en numéraire et sur les comptes bancaires, des vêtements de luxe et des produits stupéfiants.

Sur les 12 personnes interpellées, 2 ont été remises en liberté, 3 ont été déférées le 13 janvier 2022 et placées sous contrôle judiciaire et 7 sont déférées le 14 janvier 2022 devant le magistrat instructeur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.29
couvert
le 03/02 à 3h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
89 %