Cambriolages : la Bourgogne-Franche-Comté moins touchée en 2022 selon l’Insee

Publié le 17/05/2023 - 18:04
Mis à jour le 17/05/2023 - 14:27

Dans le communiqué de mai de la direction régionale de Bourgogne-Franche-Comté, on apprend que la grande région fait partie des régions métropolitaines les moins touchées par les cambriolages et tentatives de cambriolages de logements, avec 3,9 enregistrements pour 1 000 logements en 2022. C’est également la région où le nombre de cambriolages a le plus diminué au cours des six dernières années. 

 © Élodie R.
© Élodie R.

En Bourgogne-Franche-Comté, 6 200 cambriolages et tentatives de cambriolages ont été enregistrés par la police et la gendarmerie nationale en 2022. Faisant souvent l'objet d’une plainte pour des questions d’assurance, ils sont moins nombreux que d'autres faits enregistrés comme les "destructions et dégradations volontaires", les "coups et blessures volontaires" et les "vols sans violence contre les personnes". 

© Insee

Troisième région la moins cambriolée de France

La Bourgogne-Franche-Comté est relativement peu touchée par les cambriolages, avec 3,9 enregistrements pour 1 000 logements contre 5,8 en moyenne en France métropolitaine. C'est la troisième région la moins cambriolée, derrière la Corse et la Normandie.

© Insee

L'Yonne est le département le plus affecté avec 4,8 cambriolages pour 1 000 logements, le Jura et le Territoire de Belfort, les moins, avec 3,0 ‰. Le département de Haute-Saône est le plus touché de Franche-Comté. 

9% des cambriolages commis dans l’aire de Besançon

Les aires d’attraction des villes de Dijon et Besançon, qui concentrent un grand nombre de logements et d’habitants, concentrent également de nombreux cambriolages. Ainsi, 15 % des cambriolages sont commis dans l'aire de Dijon et 9 % dans celle de Besançon. 

En Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de cambriolages de logements a diminué de 21 % en six ans, davantage qu’au niveau national (-14 %). Il est en baisse en 2022 par rapport à 2016 dans pratiquement tous les départements de la région. Il a davantage baissé dans l'est, particulièrement dans le Doubs (-48 %). 

Des résidences secondaires moins ciblées 

Certains éléments peuvent expliquer les différences au sein de la région. Les communes dans lesquelles aucun cambriolage n'a été enregistré comportent un parc relativement important de résidences secondaires. Ces dernières, souvent inoccupées, semblent pourtant moins retenir l'attention des cambrioleurs.

Les communes les plus aisées sont les plus touchées par les cambriolages de logements. Les logements de celles où les habitants ont le plus fort niveau de vie médian, supérieur à 24.000 euros, sont 11 % plus souvent cambriolés que celles dont les habitants sont les plus modestes, là où le niveau de vie médian est inférieur à 19.700 euros. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.7
partiellement nuageux
le 22/04 à 3h00
Vent
1.93 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
96 %