Alerte Témoin

Fin de la vigilance "canicule" en France

Publié le 13/08/2020 - 17:13
Mis à jour le 13/08/2020 - 17:19

Mise à jour •

Dans son dernier bulletin du jeudi 13 août 2020 à 16h, Météo France a déclassé les  21 départements  qui étaient toujours en alerte orange à la canicule, dont le Doubs, le Jura, La Haute-Saône et le Territoire de Belfort. La vigilance jaune est en place en raison d'une situation pluvio-orageuse sur une grande partie du pays .  

La multiplication des vagues de chaleur est un des marqueurs les plus clairs du réchauffement de la planète et même si ce nouvel épisode n’aura pas atteint l’intensité de ceux de 2019, avec un record à 46°C, ni la longueur de la canicule historique de 2003, il devrait se classer dans les cinq plus sévères subis par le pays.

Cette canicule devrait malgré tout atteindre le top 5 des plus sévères qu’aura connu la France, avec des nuits tropicales, la barre des 40°C une nouvelle fois franchie sur de nombreuses stations météo ou des séries de plusieurs jours consécutifs très chauds pour certaines villes, même au nord de la Loire.

Bulletin du 13 août 2020

Des averses sont attendues dans la nuit de jeudi à vendredi avec des minimales de l'ordre de 20°C. Vendredi matin dans le Doubs les minimales seront comprises de 13°C dans le Haut-Doubs à 18°C en plaine. Sous les nuages et un régime d'averses, le maximales ne dépasseront pas les 26°C avant le retour du soleil pour samedi et dimanche et une hausse du mercure qui ne devrait pas dépasser les 30°C en plaine.

6H 

Au petit matin, les températures se situent souvent entre 17 et 22 degrés. Localement, on relève 23 degrés et à l'inverse des températures plus fraîches, autour de 15 ou 16 degrés en certains endroits dans la Nièvre et sur les plateaux de Bourgogne.

Il fera moins chaud et les températures seront en baisse de l'ordre de 30 à 32 degrés, voire 33°C pour les maximales en Franche-Comté.

Des orages pourront être assez nombreux surtout vers la Franche-Comté et l'est de la Bourgogne. L'ambiance restera lourde cet après-midi.

"Vendredi l'épisode de canicule sera terminé" annonce Météo France avec des minimales entre 16 et 20°C. "La baisse des maximales quant à elle sera plus nette, puisqu'elles atteindront au plus chaud de l'après-midi 25 à 29°C".

Bulletin du 12 août 2020

Situation actuelle

Ce matin à 5 heures de l'Aquitaine aux Hauts de France les températures étaient encore comprises entre 20 et 24 degrés. Cet après-midi (vers 16h), on relève des températures de l'ordre de 35 à 36°C sur l'Île de France, la Champagne, la Lorraine et Franche-Comté ; de l'ordre de 32 à 34°C sur les Hauts de France et la Haute-Normandie.

Des orages forts concernent actuellement les régions de la façade Atlantique et la Bretagne. De manière encore isolée, des orages se mettent en place sur l'ouest de l'Occitanie.

Evolution prévue

Cet épisode caniculaire se prolongera aujourd'hui mercredi sur le nord et l'est du pays tandis que les températures commenceront à baisser par l'ouest en liaison avec la dégradation orageuse en cours, se prolongeant demain jeudi, et la baisse des températures se généralisera à l'ensemble du territoire. La vigilance de niveau rouge ne se justifie plus.

La canicule prendra fin vendredi en toutes régions.

Cet épisode est caractérisé par des nuits très chaudes. Cette vague de chaleur devrait se situer parmi les 5 plus sévères connues par la France ces dernières décennies, toutefois derrière les canicules historiques de 2003 et 2006 en termes de durée notamment.

Vigilance orange pour le paramètre "orages":

Les orages actuellement présents le long de la façade Atlantique vont s'intensier en remontant sur la Bretagne dans l'après-midi ; ces orages vont gagner l'Ile de France puis les Hauts de France en soirée. Par ailleurs, plus au sud, et en cours d'après-midi, des orages forts vont reprendre sur le Grand-Sud-Ouest, le Massif Central, et se décaler vers le Centre. De forts cumuls de pluie, des chutes de grêle et de violents rafales de vent sont attendus.

Cette vague orageuse s'evacuera vers la Manche en début de nuit prochaine. Toutefois, demain jeudi, les orages concerneront encore une grande partie du pays, apportant des cumuls de pluie conséquents sur l'ouest.

Vigilance jaune pour le paramètre "orages":

Météo France souhaite attirer l'attention sur l'évolution orageuse : de nombreux départements sont placés en vigilance jaune, ce qui signifie que des orages très ponctuellement forts voire violents sont prévus: ceux-ci pourront s’accompagner localement de grêle, de fortes pluies, de violentes bourrasques ainsi que de nombreuses décharges de foudre. Il convient donc d'y être attentif.

Bulletin du mardi 11 août 2020

Demain mercredi au lever du jour on retrouve des températures minimales allant de 16 à 22 degrés. Puis mercredi après-midi les températures maximales atteindront de nouveau 34 à 38 degrés.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les températures peinent à baisser et restent partout supérieures à 18 degrés : 20 degrés à Strasbourg, Nancy, et Macon, 22 degrés à Lons-Le-Saunier.

Des orages peuvent être ponctuellement et temporairement forts, ils ne sont pas généralisés et épargnent de nombreux secteurs.

"Les orages devraient pas faire significativement baisser les températures avant jeudi ni vraiment diminuer l'état de sécheresse des sols"  Météo France

Bulletin du lundi 10 août 2020

A l'échelle du Pays, l'intensité maximale de cet épisode caniculaire a sans doute été atteinte hier dimanche 9/08 avec des températures maximales encore particulièrement élevées comprises entre 37 et 40°C en Ile de France par exemple. Ce matin, les températures minimales ont encore été très hautes souvent comprises entre 19 et 23°C.

La vague de chaleur se poursuit aujourd'hui lundi 10/08 avec des températures maximales encore élevées mais n'atteignant pas toutefois les niveaux d'hier en raison de passages nuageux et parfois orageux. Ces températures affichent souvent entre 33 et 37°C.

Mardi, le soleil et les fortes chaleurs continuent de dominer sur les régions du Nord-Est, avec des températures maximales comprises entre 33 et 37°C, localement jusqu'à 38°C.

Le  fléchissement des températures n'interviendra réellement qu'à partir de jeudi.

Orages très localisés

Evolution prévue

Demain mardi, malgré une évolution à nouveau orageuse sur une grande partie du pays, les fortes chaleurs se maintiennent. Les températures maximales fluctueront un peu en raison de la couverture nuageuse et du risque orageux, mais elles resteront globalement du même ordre qu’aujourd’hui sur les départements du nord et de l'est de la France, tandis que la chaleur régresse très progressivement par l’ouest.

Cet épisode caniculaire est durable. Il devrait se prolonger jusqu’à mercredi inclus avant une baisse significative des températures jeudi où seule la plaine d’Alsace pourrait conserver des niveaux caniculaires. Vendredi, on ne parlera plus de canicule en France.

Cet épisode est caractérisé par des nuits très chaudes, dans certains département du nord-est du pays notamment.

Ce lundi après-midi et en soirée, de nombreux départements sont placés en vigilance jaune, ce qui signifie que des orages ponctuellement forts voire violents sont prévus: ceux-ci pourront s’accompagner localement de grêle, de fortes pluies, de fortes bourrasques ainsi que de nombreuses décharges de foudre. Il convient donc d'y être attentif.

Cet épisode de canicule de 5 à 6 jours n'est pas un record. "La canicule d'août 2003 s'était poursuivie sur plus d'une dizaine de jours avec des températures très élevées".

Bulletin du Dimanche 9 août 2020

La journée  de dimanche s'annonce  de nouveau très chaude. "Les maximales prévues pour cet après-midi varient globalement de 36 à 39 degrés, avec des pointes possibles autour de 40 degrés notamment dans le secteur d'Auxerre ; il fera  à peine moins chaud en plaine d'Alsace avec 34 à 37 degrés. A Besançon, on attend 36°C ce dimanche après-midi.

La nuit de dimanche à lundi reste encore très chaude, les températures ne descendent pas en dessous de 18 à 23 degrés.

La chaleur se maintient ces prochains jours, avec une tendance à un fléchissement des températures par l'ouest qui n'intervient qu'en milieu de semaine prochaine seulement.

Bulletin du 8 août 2020

A 15h ce samedi après-midi les températures se sont échelonnés  entre 33 et 37 degrés en général, et même jusqu'à 38 degrés dans la Nièvre et dans l'Yonne. Les maximales de cet après-midi se situent en général entre 35 et 39 degrés, et de l'ordre de 34 à 36 degrés en Alsace. Les températures les plus élevées sont attendues essentiellement à l'ouest d'une ligne Roanne-Verdun.

La journée de dimanche s'annonce de nouveau très chaude. Les températures minimales s'échelonnent entre 16 et 23 degrés. Les maximales varient globalement de 36 à 39 degrés, avec des pointes possibles autour de 40 degrés notamment dans la région d'Auxerre ; il fait à peine moins chaud en plaine d'Alsace avec 34 à 37 degrés.

La nuit de dimanche à lundi reste encore très chaude, les températures ne descendent pas en dessous de 18 à 23 degrés.

On attend des maximales de l'ordre de 35 à 37°C ce samedi à Besançon et jusqu'à 39°C sur Dole ou Dijon.

Dimanche la chaleur s'accentuera encore un peu avec des minimales autour de 17 à 23 degrés et des maximales entre 36 et 39 degrés.

Jusqu'à mercredi

"La chaleur se maintiendra les jours suivants, avec une tendance à un fléchissement des températures  qu'en milieu de semaine prochaine seulement..." indique Météo France dans son bulletin de samedi matin.

Par ailleurs, dimanche vers la Bourgogne et la Champagne, puis lundi sur l'ensemble des départements, des orages locaux seront possibles. "Si ces orages pourront être ponctuellement et temporairement forts, ils seront plutôt rares, ne concerneront que des secteurs géographiques réduits et ne devraient pas faire significativement baisser les températures avant mercredi, ni diminuer l'état de sécheresse des sols."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution aquatique : « La faune et la flore sont-elles prises en compte ou uniquement la santé humaine ? » (Sos Loue et Rivières)

Le 17 septembre 2020, nous vous parlions d'une importante quantité de produits qui s'était répandue dans la Brême sur la commune de Scey-Maizière. Une semaine après, peu d'éléments ont été communiqués sur la situation. Sos Loue et Rivières Comtoises s'inquiète de l'impact de ce dernier sur la faune et la flore.

Un loup particulièrement agressif abattu dans les Vosges

Un loup "au comportement atypique", capable de s'en prendre à des bovins et même d'entrer directement dans des bâtiments d'élevage, a été abattu après plus de 20 attaques mortelles, dans la nuit de mardi à mercredi sur la commune du Val d'Ajol (Vosges), a-t-on appris de sources préfectorales.

Journée nationale de la qualité de l’air ce mercredi

Comment préserver l'air ? • Ce 16 septembre 2020 se tient la 6° édition de la « Journée nationale de la Qualité de l’Air », organisée par le Ministère de la Transition écologique, en partenariat avec le réseau national des Associations Agréées pour la Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA).

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.88
légère pluie
le 01/10 à 21h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
97 %

Sondage