Carburant dans le Doubs : "Moins d’une station sur deux est désormais impactée", selon la préfecture

Publié le 20/10/2022 - 08:03
Mis à jour le 20/10/2022 - 08:49

Le mouvement social touchant les entreprises du secteur pétrolier se poursuit au niveau national. Cependant, les tensions d’approvisionnement dans le département du Doubs semblent moins fortes, selon un communiqué de la préfecture ce mercredi 19 octobre.

 © Elodie R
© Elodie R

"Moins d’une station sur deux est impactée par ces difficultés sur le territoire alors qu’elles représentaient 6 stations sur 10 il y a encore quelques jours", indique l’administration. 

Le préfet du Doubs, Jean-François Colombet, assure qu’il sera "attentif à ce que cette amélioration se poursuive". Il a par ailleurs décidé de maintenir le dispositif d’accès facilité dédié aux véhicules prioritaires.

La liste des stations concernées et des véhicules prioritaires peut être consultée sur le site des services de l’État : www.doubs.gouv.fr 

Le préfet du Doubs rappelle que, "plus que jamais, les phénomènes d’achats préventifs, préjudiciables au bon fonctionnement des stations-services doivent être évités pour permettre au plus grand nombre d’avoir accès à cette énergie." 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

De nouvelles mesures pour la sécurisation des transports en commun à Besançon et Dijon

Dans le cadre de la politique offensive menée dans la lutte contre la délinquance, Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, a décidé de renforcer significativement la lutte contre l’insécurité dans les transports en commun en doublant les effectifs dédiés à la sécurisation des transports. Besançon 

Le Grand Besançon compte trois nouveaux parkings de covoiturage

Trois nouveaux parkings de covoiturage viennent d’être aménagés sur les communes de Chemaudin- et-Vaux, Marchaux-Chaudefontaine et Miserey-Salines. Ce dernier a été inauguré ce jeudi 10 novembre par la présidente de Grand Besançon Métropole, le 5e vice-président de GBM Yves Guyen, le maire de Miserey-Salines Marcel Felt et Philippe Giguet, directeur du patrimoine d’APRR.

Clément Beaune a demandé à la SNCF de travailler à un " bouclier tarifaire " pour limiter le prix des billets

Le ministre des Transports Cléments Beaune a demandé dimanche 6 novembre 2022 à la SNCF de "travailler en matière de prix des billets sur un bouclier tarifaire" alors que ceux-ci devraient inévitablement augmenter en 2023 face à l'explosion des prix de l'énergie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.67
légère pluie
le 29/11 à 3h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
98 %