Cavale d’un violeur récidiviste, sa thérapeute retrouvée morte

Publié le 13/09/2013 - 17:31
Mis à jour le 13/09/2013 - 18:07

Une jeune sociothérapeute suisse portée disparue jeudi alors qu'elle accompagnait dans le cadre d'un programme thérapeutique un violeur incarcéré a été retrouvée morte vendredi, a annoncé le parquet de Genève.

PUBLICITÉ

Cette disparition avait entrainé un important dispositif de recherche qui s’est concentré dans la nuit de jeudi à vendredi dans la région de Bâle, aux frontières de la Suisse, de la France et de l’Allemagne, avec une collaboration des polices des trois pays.  Les recherches avaient été déclenchées suite à la localisation du signal du téléphone portable de la jeune femme. Un hélicoptère équipé d’une caméra thermique a été utilisé, rapportent les médias suisses.  

Vendredi à la mi-journée une soixantaine de policiers allemands sont intervenus à Weil-sur-le-Rhin, à 2kilomètres de la frontière suisse dans une auberge et une salle de jeu, a indiqué  un porte-parole de la police de Lörrach.  « Ces lieux ont été perquisitionnés et la police est encore sur place pour collecter des indices« . « Aucune personne en lien avec cette affaire ne se trouvait sur les lieux« , a-t-il précisé, et le suspect est donc toujours en fuite. 

Le chef du département de la sécurité de Genève a annoncé au cours d’une conférence de presse la suspension de toutes les sorties des établissements pénitentiaires genevois. Fabrice Anthamatten, le détenu qui s’est évadé, est un binational franco-suisse âgé de 39 ans condamné en France à 15 ans de prison pour un viol, commis après une mise en liberté provisoire en Suisse. Il y avait été condamné à 5 ans de prison pour une autre affaire en 2001. Il avait demandé à effectuer sa peine française en Suisse et avait été transféré.

Dans sa prison à Genève, il bénéficiait d’un programme thérapeutique qui comportait des exercices équestres. Jeudi était sa deuxième sortie 
accompagnée, la première le 3 septembre avait fait l’objet d’une évaluation positive, ont précisé les autorités. Le corps de la jeune psychologue a été retrouvé près du club hippique où ils étaient attendus. Travaillant depuis 2007 dans le milieu pénitentiaire, elle avait assuré plus de 200 sorties accompagnées. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.84
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage