Cinq mineurs reconnaissent l’agression d’un lycéen à Besançon

Publié le 06/12/2012 - 19:33
Mis à jour le 16/04/2019 - 17:43

Cinq mineurs ont reconnu avoir agressé un lycéen, mercredi 5 novembre 2012, près de son établissement scolaire à Besançon. Ils ont été remis en liberté après une nuit en garde-à-vue et seront convoqués ultérieurement devant la justice.

Il était environ 15 heures hier lorsque des jeunes s’en sont pris à un lycéen de 17 ans, à quelques dizaines de mètres du lycée Victor-Hugo, dans le quartier Planoise de Besançon.

La victime s’est défendue, réussissant à se débarrasser de ses agresseurs.

Violence gratuite ou tentative de lui voler son ordinateur portable ? Les versions divergent.

Quoi qu’il en soit, c’est un autre lycéen de 18 ans qui a failli se faire voler son téléphone portable quelques minutes plus tard dans le même secteur.

La police a été prévenue et l’intervention d’une patrouille dans la foulée a permis d’interpeller cinq suspects, âgés de 13 à 15 ans et déjà connus des services de police. 

Ils ont finalement tous reconnus l’agression du premier lycéen au cours de leur garde-à-vue.

 Remis en liberté ce jeudi 6 décembre 2012, ils sont repartis avec une convocation ultérieure devant le juge pour enfants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.78
partiellement nuageux
le 25/05 à 6h00
Vent
0.5 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
98 %