Citadelle de Besançon : les bébés tigres de Sibérie devenus grands, partent pour la Suède

Publié le 21/02/2018 - 14:23
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:11

Les deux ma?les tigres de Sibe?rie ne?s en septembre 2016 a? la Citadelle de Besanc?on sont partis mercredi 21 février 2018 pour la Sue?de. Ayant atteint l’a?ge dit « de dispersion », les deux jeunes ont quitte? leurs parents et leur sœur pour continuer a? participer au programme de sauvegarde de leur espe?ce en danger.

 ©
©

Reconnu a? l’e?chelle internationale pour son implication et son savoir-faire en matie?re de pre?servation et de reproduction des espe?ces menace?es, le Muse?um de la Citadelle a vu nai?tre, en septembre 2016, trois tigres de Sibe?rie, deux ma?les et une femelle.

Qu'est-ce que l'âge de "dispersion" ?

Aujourd’hui, les trois tigreaux ont atteint l’a?ge dit de "dispersion". Cela signifie qu’a? l’e?tat sauvage, ils quitteraient le foyer pour trouver leur propre territoire. Pour assurer la pe?rennite? de leur espe?ce, Jo Cook, coordinatrice pour le Programme europe?en d’e?levage (EEP) et ve?te?rinaire en charge de la conservation des fe?lins dans la re?gion de l’Amour en Russie (Socie?te? zoologique de Londres), a recommande? le transfert des deux jeunes ma?les de la Citadelle vers le parc de Kolma?rden en Sue?de.

Situe? a? 140 km au sud-ouest de Stockholm, ce parc zoologique et parc de loisirs ouvert depuis 1965 accueille pre?s de 750 animaux. Me?me si Sai?an et Bai?kal n’ont pas encore atteint leur maturite? sexuelle (qu’ils acquerront dans 4 ans environ), ils seront accueillis par deux femelles dans l’espace « Tiger World » dans l’espoir qu’ils puissent a? terme former deux couples.

Le programme de sauvegarde des tigres de Sibérie continue à La Citadelle

Jo Cook travaille actuellement sur le futur du groupe de tigres restant a? la Citadelle. Deux options sont possibles :

  • soit le pe?re, Cliff, dote? du patrimoine ge?ne?tique le plus inte?ressant au niveau europe?en pour la conservation de cette espe?ce en danger, est transfe?re? vers un autre e?tablissement zoologique laissant les deux femelles, me?re et fille, seules ou avec un nouveau ma?le.
  • soit la jeune femelle part pour une autre institution et le couple de parents reste au Muse?um de la Citadelle.

Le Muse?um de Besanc?on, fortement implique? pour la conservation du Tigre de Sibe?rie

Espe?ce menace?e, le tigre de Sibe?rie be?ne?ficie d’un programme europe?en pour les espe?ces menace?es (EEP). Cre?e?s pour la sauvegarde des espe?ces animales en danger, ces programmes consistent a? de?le?guer la gestion de toute la population ex-situ (en e?tablissements zoologiques) d’une espe?ce donne?e a? un coordinateur europe?en aide? d’un comite? scientifique. Assurant le maintien d’une diversite? ge?ne?tique suffisante au sein de groupes d’animaux ex-situ, un EEP veille a? la reproduction des animaux ge?ne?tiquement importants en priorite?, ce qui est le cas pour ces deux jeunes tigres. Les recommandations de reproduction et de transferts se font en fonction des naissances, des de?ce?s et de la place disponible pour pouvoir accueillir les animaux, et doivent e?tre suivies scrupuleusement par chaque e?tablissement.

Infos +

Chaque anne?e, pre?s de 90 mammife?res quittent le Jardin zoologique et environ 60 y arrivent. Ils proviennent ou partent de pre?s de plus de 45 institutions (zoos europe?ens, conservatoires, muse?ums, associations) et de particuliers.


(Communiqué de La Citadelle)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

tigre citadelle

Canicule à la Citadelle : comment les soigneurs procèdent-ils pour rafraichir les animaux ?

Avec les fortes températures de ces derniers jours, il est difficile de se déplacer ou de garder un peu de frais. Les animaux de la Citadelle de Besançon sont aussi impactés par la canicule. Comment procèdent les soigneurs ? Nous avons posé la question à Margot Pizzo, la responsable du zoo.
 

Trois tigres de Sibérie viennent de naître à la Citadelle de Besançon !

Trois tigres de Sibérie sont nés à la Citadelle de Besançon le 29 septembre 2016. Des naissances exceptionnelles puisque le père, Cliff, est doté du patrimoine génétique le plus intéressant au niveau européen pour la conservation de cette espèce rare et très menacée. Encore fragiles, la maman et ses petits sont visibles uniquement par l’écran vidéo donnant sur leur loge intérieure.

Nature

172 millions d’euros investis par l’agence de l’eau au 3e trimestre 2023

Au cours du troisième trimestre 2023, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a accompagné près de 1.700 projets portés par les collectivités, entreprises, agriculteurs et associations pour améliorer la qualité des eaux et des milieux aquatiques dans les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse. Des investissements dynamiques et "à la hauteur des enjeux pour l’eau dans le contexte de changement climatique" pour l’agence de l’eau.

Bourgogne-Franche-Comté : 599 signalements recensés sur le réseau Sentinelles de la nature en 2023

Le réseau citoyen Sentinelles de la nature est un projet porté par les associations du réseau France Nature Environnement (FNE) pour informer, aiguiller et accompagner les citoyens pour agir pour la protection de la nature. Il permet via un site dédié et une application mobile du même nom de signaler les atteintes à l’environnement ou au contraire de faire remonter des initiatives qui lui sont favorables. La FNE BFC vient de publier son bilan régional pour l'année 2023.

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

Vent, pluie, inondations : tous les départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune à partir de cette nuit

Météo France a placé l’ensemble des départements de Bourgogne Franche-Comté en vigilance jaune pour des vents pouvant être violents et pour des inondations dans certains secteurs à partir de jeudi 22 février à 3h00. Cette vigilance concerne également une très large partie de la France. On fait le point.

170 arbres plantés dans le Jura pour favoriser la biodiversité

Le mardi 20 février 2024, la LPO Bourgogne-Franche-Comté, en partenariat avec SNCF Réseau Bourgogne-Franche-Comté et France Nature Environnement Bourgogne-Franche-Comté, a organisé une plantation de haies champêtres à Brans (39) qui a pour objectif de créer et de restaurer des habitats terrestres pour les amphibiens afin de permettre le déplacement des espèces. Ce chantier participatif est financé à 100% par SNCF Réseau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.55
légère pluie
le 26/02 à 21h00
Vent
1.12 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
89 %