Un début d’été maussade pour le tourisme en Franche-Comté

Publié le 08/07/2013 - 19:50
Mis à jour le 09/07/2013 - 12:41

A l’image du temps et comme dans de nombreuses autres régions françaises, la fréquentation touristique du début de l’été en Franche-Comté est moins bonne qu’en 2012 avec un recul de la fréquentation. 

saut_du_doubs_camille_eloise_004.jpg
le Doubs ne fait pas partie des 15 rivières en bon état © roman
PUBLICITÉ

En Franche-Comté, plus d’un professionnel sur deux émet une opinion négative. « Ce niveau est très bas, en repli de près de 9 points par rapport à 2012 » explique la note de conjoncture. « Seuls les professionnels des zones urbaines sont satisfaits à plus de 50% en particulier grâce aux structures de tourisme culturel qui «bénéficient» de la météo capricieuse. En zone de montagne, de campagne, de lacs et rivières, la part d’opinions positives est comprise entre 43,4% et 48,1%« .

Météo et crise en facteurs de recul   

93% des 211professionnels du tourisme ayant répondu à l’enquête de conjoncture de l’Observatoire régional du Tourisme entre le 22 juin et le 1er juillet dernier explique cette baisse de de fréquentation citent principalement en raison du mauvais temps. 79% d’entre eux estiment également que la mauvaise conjoncture économique comme facteur de recul annulant complètement l’effet positif attendu du calendrier très favorable aux courts séjours pour le mois de mai.

Par rapport à 2012…

 Plus de la moitié des professionnels (51,5%) ont enregistré une baisse de fréquentation. Seuls 21,9% des exploitants notent une tendance à la hausse.  hébergements collectifs (29,2% en progression contre 20,8% en baisse) et structures de tourisme culturel (28% en hausse).

Logiquement, les loisirs de plein air ont fortement souffert de la météo pour près de 8 exploitants sur 10, ainsi que les offices de tourisme (65% déclarent une baisse). Plus de 6 hôteliers sur 10 enregistrent également une baisse, dont le premier facteur est la crise économique.

Dernière minute…

Si la fréquentation suisse résiste (20% de professionnels déclarent une progression, alors que 30% déclarent un recul), les structures touristiques notent globalement, comme depuis plusieurs années, que les touristes contiennent encore plus leurs dépenses et réduisent la durée de leurs séjours.    

« Plus que jamais, les réservations de dernière minute vont jouer un rôle essentiel sur la réussite de la saison. Les touristes attendent en effet de plus en plus les promotions de dernière minute, ainsi qu’une assurance d’avoir une météo correcte pour leurs vacances » conclut l’observatoire du tourisme de Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.89
nuageux
le 17/08 à 21h00
Vent
0.74 m/s
Pression
1012.66 hPa
Humidité
87 %

Sondage