Concours agricole des prairies fleuries 2017 : six agriculteurs francs-comtois en lice

Publié le 06/06/2017 - 11:28
Mis à jour le 06/06/2017 - 12:05

Le Conseil départemental, en partenariat avec la chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort, organise, ce jeudi 8 juin 2017, la quatrième édition du concours général agricole des prairies fleuries (catégorie prairie de fauche).

 ©
©

Six agriculteurs du Territoire de Belfort, exploitants dans la petite région agricole du Sundgau, participeront cette année au concours. "Il s’agit de prairies humides de fauche riches en espèces repérées dans le cadre de la mise en œuvre de la Mesure Agro-Environnementale et Climatique (MAEC) –"prairies humides"- dans le département", est-il précisé.

Qui évalue quoi ?

Présidé par Georges Flotat, vice-président de la Chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort, le jury est composé de François Dehondt, expert écologue du conservatoire botanique national de Franche-Comté, Nicolas Lecatre, expert agronome de la chambre interdépartementale d’agriculture Doubs-Territoire de Belfort, François Hoffmann, expert apicole de l’association "L’Abeille Belfortaine" et Dominique Helin, expert en avifaune de la ligue de protection des oiseaux.

Les membres du jury évaluent les valeurs écologiques et agricoles de chaque parcelle. L’agriculteur dont la prairie présente le meilleur équilibre sera récompensé à l’occasion d’une remise des prix organisée en septembre 2017. Il participera automatiquement au concours national dont la remise des prix est prévue en février 2018, à l’occasion du prochain salon de l’agriculture à Paris.

"La politique agricole du Département est étroitement liée à la protection de l’environnement afin que l’agriculture et le développement durable s’associent pleinement dans le Territoire de Belfort" explique le département.

Les agriculteurs candidats

  • Pierre Bigré, Situation de la parcelle : Réchésy, Siège de l’exploitation : Réchésy
  • Gaec Gigon, Situation de la parcelle : Montreux-Château, Siège de l’exploitation : Florimont
  • Gaec Shick, Situation de la parcelle : Phaffans, Siège de l’exploitation : Novillard
  • Gilbert Richardot, Situation de la parcelle : Montreux-Château, Siège de l’exploitation : Montreux-Château
  • Gaec d’Autrage, Situation de la parcelle : Autrechêne, Siège de l’exploitation : Autrechêne
  • Gaec Kueny (à confirmer), Situation de la parcelle : Morvillars
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

“Besac dit bienvenue à ses étudiant(e)s” : la Ville de Besançon lance un appel à candidature

Jusqu’au 30 mai 2024, entreprises, associations, établissements d’enseignement supérieur, structures culturelles, sportives et maisons de quartiers sont invités à prendre part au programme de rentrée Besac dit bienvenue à ses étudiant.e.s ! en proposant une activité dédiée et ainsi se faire connaitre auprès des 25.000 étudiants de Besançon et de sa métropole.

Faute de neige, la station de Métabief déplore un manque à gagner de 3 millions d’euros cet hiver…

Face au manque cruel de neige sur la saison 2023-2024, la station de Métabief n’a pas pu faire le chiffre d’affaires espéré malgré la réactivité des équipes. La station a d’ailleurs dû fermer mi-février. Philippe Alpy, président du syndicat mixte du Mont d’Or, nous en parle…

Effondrement rue de Vesoul : une période charnière commence…

Les études, investigations et travaux menés jusqu’ici permettent de dire que la période actuelle est une période charnière, selon le dernier communiqué du Département du Doubs en date du 12 avril 2024 : les travaux restant à effectuer et leurs délais de réalisation pour le rétablissement de la route départementale 572 demeurent de plus en plus concrets.

Concours photo sur le thème de l’habitat de demain. Participez !

PUBLI-INFO • Parce que le petit habitat collectif (neuf ou rénové) tient une grande place dans notre paysage quotidien, le Syndicat mixte du Scot Besançon Cœur de Franche-Comté l’a choisi comme cadre d’un concours photo. Celui-ci se déroule du 2 avril au 30 juin. Enfin, il a pour cadre 113 communes. On y va ?

La maire de Besançon harcelée en ligne après sa plainte contre les pancartes anti-migrants

La maire de Besançon Anne Vignot a annoncé vendredi 12 avril 2024 porter plainte après avoir été la cible d'un cyber-harcèlement "d'une extrême violence" faisant suite à une première plainte de l'élue contre des pancartes anti-migrants brandies dimanche lors du carnaval de sa ville.
 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.21
peu nuageux
le 21/04 à 21h00
Vent
1.57 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
92 %