Contrôles routiers : douanes française et suisse s’associent le temps d’une matinée

Publié le 12/06/2019 - 14:30
Mis à jour le 12/06/2019 - 12:36

C’est historique mais c’est surtout une grande première dans l’histoire du trafic routier des poids lourds entre la France et la Suisse. La DREAL et la douane française ont allié leur force avec les douaniers suisses, ce mardi 11 juin 2019, pour contrôler les poids lourds de façon plus intense à la frontière. 10 étaient en infraction.

Contrôle routier gendarmerie
© prefecture du Doubs
PUBLICITÉ

Ce mardi, les douaniers français et suisses sous l’impulsion de la DREAL ont travaillé main dans la main le temps d’une matinée. Le but ? Intensifier et augmenter les contrôles routiers sur les poids lourds sur la RN57 qui permet de relier la France à la Suisse voire l’Italie. Cette association rarissime a permis aux différents services d’échanger sur leurs multiples méthodes de fonctionnement.

22 poids lourds arrêtés, 10 en infraction

De 10 h à 14 h, les 5 douaniers français et les 12 douaniers suisses ont ainsi uni leurs efforts, pour arrêter 22 poids lourds durant ces 4 heures de contrôles intensifs.

Sur ces poids lourds stoppés, 10 d’entre eux n’étaient pas dans les normes autorisées et ne respectaient donc pas les réglementations.  » Les infractions remarquées touchent les différentes réglementations liées au transport comme le temps de conduite, l’état des véhicules ou encore des marchandises dangereuses non signalées « , détaille Stéphane Ulrich, responsable de l’unité de contrôle mobile suisse.

Cette première historique, réalisée du côté de Vallorbe, a été « une réussite complète » selon lui.  » Les infractions sont de plus en plus complexes, grâce à cette collaboration nous pouvons vraiment étudier une par une ces dernières « , analyse Stéphane Ulrich.

À l’avenir les autorités françaises et suisses pourrait renouveler ce type d’opération commune, afin de garantir plus de sécurité dans le transport routier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.21
couvert
le 14/10 à 21h00
Vent
2.17 m/s
Pression
1010.63 hPa
Humidité
79 %

Sondage