Coqs, cloches... : les députés veulent protéger le "patrimoine sensoriel des campagnes"

Publié le 23/01/2020 - 13:45
Mis à jour le 23/01/2020 - 13:06

Le coq Maurice pourra continuer à s'égosiller : les députés ont voté en commission une proposition de loi UDI-Agir visant à protéger le "patrimoine sensoriel" des campagnes, alors que les litiges se multiplient en zones rurales.

Le texte, soutenu par le ministre de la Culture Franck Riester, sera examiné dans l’hémicycle jeudi 30 janvier lors d’une journée dédiée aux propositions du groupe centriste (« niche parlementaire »).

Portée par le député de Lozère Pierre Morel-à-l'Huissier et co-signée par des élus de tous bords, cette proposition de loi entend protéger les ruraux des actions juridiques engagées contre les "bruits et les effluves" de la campagne, au nom de "troubles anormaux du voisinage".

Aux yeux des députés de la commission des affaires culturelles, chants du coq, sons de cloches et "émissions olfactives des espaces et milieux naturels" font "partie intégrante de la vie rurale" et doivent rentrer dans le code du patrimoine.

Cet été, le litige autour du coq chanteur "Maurice" de l'Île d'Oléron était devenu le symbole du conflit entre ruraux et nouveaux arrivants. La justice avait rejeté la plainte des voisins indisposés par son cocorico matinal.

Porté par l'atmosphère bienveillante de la commission, M. Morel-A-L'Huissier a gratifié l'assistance d'un extrait d'une chanson du groupe toulonnais Aïoli "Touche pas aux cigales", tout en prévenant: "C'est un peu cru".

La commission a également adopté une proposition de loi UDI-Agir visant à moderniser les outils et la gouvernance de la Fondation du Patrimoine.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

une

Pontarlier : le réseau de chaleur alimente désormais 2.570 logements…

Préval Haut-Doubs, établissement public pour la prévention et la valorisation des déchets, a engagé depuis 2016 un programme de développement du réseau de chaleur afin de permettre d'accroître le nombre d'abonnés pouvant bénéficier d'une énergie locale. 2.570 logements sont à ce jour alimentés grâce à ce réseau de chaleur, apprend-on ce mois de février 2021.

Chien, chat, poisson, hamster… Quelles solutions pour faire garder les animaux domestiques avant de partir en vacances ?

Au lieu d'abandonner son chien ou son chat (ou tout autre animal...) au bord de la route ou dans la forêt, la solution la plus saine est de les emmener avec soi en vacances ! Pour les autres, d'autres solutions existent pour prendre soin d'eaux quand il n'est pas possible de les emmener avec soi… Voici cinq idées pratiques !

Elève confiné, ce qui me manque le plus…

En cette période inédite de confinement, des élèves de 3e du Collège Diderot à Besançon nous parlent aujourd'hui  de ce qui leur manque le plus au quotidien et surtout de la façon  dont ils gèrent ce manque. Retour en enfance pour la plupart. Et cela n'a pas l'air de leur déplaire...

Viralata, Le fils du caïman : le dernier roman de Sébastien Acacia

Une invitation au voyage... • Après sa trilogie Neuvième PlanèteSébastien Acacia a publié son quatrième roman Viralata, Le fils du caïman le 22 juin 2018. Entre autobiographie et fiction, l'auteur bisontin fait voyager le lecteur à Rio de Janeiro, une ville qui l'a éperdument marqué. Deux jours après sa sortie, ce roman s'est hissé à la troisième place des ventes sur Amazon… Interview.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.96
peu nuageux
le 26/02 à 9h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
84 %

Sondage