Correspondants de Nuit : rassemblement avec les Correspondants de Nuit le lundi 5 octobre à 15 h 30 devant la mairie de Besançon (Esplanade des Droits de l’Homme)

Publié le 28/09/2015 - 14:01
Mis à jour le 28/09/2015 - 14:01

La fermeture du Service des Correspondants de Nuit, service géré par l’ADDSEA avec un financement de la ville de Besançon, est confirmée pour le 31 décembre 2015. Selon les propos de la direction générale de l’ADDSEA lors du Comité d’Entreprise du 17 septembre, cette fermeture entraînera la suppression des 14 postes restants avec 7 à 8 licenciements économiques. Un rassemblement avec les Correspondants de Nuit le lundi 5 octobre à 15 h 30 devant la mairie de Besançon (Esplanade des Droits de l’Homme).

cdn.jpg
cdn.jpg
PUBLICITÉ

Non à la braderie des salariés du Service des Correspondants de Nuit !

A ce jour, la direction ne propose, pour les licenciements économiques qu’une prime extra-légale comprise entre 0 et 1 mois de salaires et une prime de déménagement de 300 euros pour les salariés qui devraient changer de bassin d’emploi, autant dire rien !

Tout doit être fait pour éviter les licenciements, notamment par la mise en place d’un plan de départs volontaires attractif au sein de l’ADDSEA.

Mais si, malheureusement des licenciements doivent avoir lieu, alors il serait inacceptable que des salariés, après huit ans de service, avec des horaires de nuit, et avec des conditions de travail particulièrement pénibles, partent avec seulement le minimum conventionnel ! De la même façon, il est inacceptable que des salariés, après la suppression de leurs postes, doivent supporter les dépenses liées à un déménagement.

20.000 euros de prime extra-légale de licenciement pour tous et 5.000 euros de prime de déménagement ce serait bien le minimum !

La mairie et la direction générale doivent s’engager pour qu’aucun collègue du Service des Correspondants de Nuit ne se retrouve licencié sans une prime décente au 31 décembre !

Pour faire avancer leurs revendications, les salariés du Service des Correspondants de Nuit, soutenus par les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA, appellent à un rassemblement :

LUNDI 5 OCTOBRE 2015 à 15 h 30
Devant la mairie de Besançon, esplanade des Droits de l’Homme

Les syndicats CGT, CFDT et FO de l’ADDSEA appellent tous les salariés de l’ADDSEA à débrayer et à venir les rejoindre. Aujourd’hui ce sont les SCDN, qui sait quel service, demain, pourra être touché par des menaces de fermeture ou de licenciement.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Swamp Fest, un nouveau festival rock n’roll débarque dans le Grand Besançon

Première édition ! • Un nouveau festival ouvrira sa première édition les 7 et 8 septembre 2018 sur le site de l'aérodrome de Besançon-Thise : il s'agit du Swamp Fest ! Au programme : des concerts rock n'roll, rockabilly, voodoo rock, punkabilly, soul, blues, garage, heavy blues ou encore stoner… Maxime Longin, l'un des organisateurs de l'évènement nous en dit plus !

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Arrêté ‘anti-mendicité’ : l’Union des commerçants de Besançon salue l’initiative du maire

Dans un communiqué du 21 août 2018, l'Union des commerçants tient à saluer l'initiative prise par le maire de Besançon d'interdire "les stations assises prolongées avec des consommations d'alcool accompagnées ou non d'animaux et avec entrave à la circulation, sur un périmètre défini au centre-ville".

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Disparition du courrier à Beure : une plainte sera déposée contre un agent, l’enquête se poursuit…

Suite de l'affaire... • Suite aux irrégularités constatées dans la distribution du courrier sur le secteur de la commune de Beure pendant la seconde partie du mois de juillet 2018, que nous évoquions sur maCommune.info lundi 20 août 2018, la branche Services Courrier Colis de La Poste en Bourgogne – Franche-Comté a immédiatement diligenté une enquête interne, selon un communiqué. Un agent est mis en cause. Une plainte va être déposée par La Poste.

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Arrêté ‘anti-mendicité’ à Besançon : un arrêté jugé ‘dangereux’ selon le collectif À gauche citoyens

Dans un communiqué de mardi 21 août 2018, le collectif À gauche Citoyen donne à son tour son opinion à propos de l'arrêté "anti-mendicité" qui a défrayé la chronique ces derniers jours à Besançon. Le collectif parle d'un arrêté municipal "inutile et à terme dangereux pour les libertés publiques".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.03
ciel dégagé
le 26/05 à 3h00
Vent
0.61 m/s
Pression
1019.16 hPa
Humidité
97 %

Sondage