Covid-19 : la Bourgogne-Franche-Comté parmi les régions où le virus circule le plus activement

Publié le 08/10/2022 - 08:11
Mis à jour le 08/10/2022 - 08:12

La circulation du virus progresse fortement dans tous les départements de Bourgogne-Franche-Comté, annonce l'ARS Bourgogne Franche-Comté dans son communiqué du 7 octobre.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Selon l'ARS, la campagne de vaccination automnale "doit accélérer, en particulier pour limiter les hospitalisations, reparties à la hausse."

Avec un taux d’incidence en population générale proche des 640 cas pour 100 000 habitants, contre moins de 500 cas à l’échelle nationale, la Bourgogne-Franche-Comté fait partie des régions où le virus COVID-19 circule le plus activement.

Le taux de positivité des tests dépasse désormais 30% et l’impact hospitalier de l’accélération de l’épidémie se mesure très nettement sur la dernière période.

© ARS BFC

"Pour se protéger et protéger ses proches, il est important de maintenir l’ensemble des mesures barrières", rappelle la nouvelle campagne d’information engagée par le Ministère de la Santé et de la Prévention. "Ces mesures barrières sont aussi efficaces contre les virus hivernaux, dont la grippe", précise l'ARS BFC.

Il est notamment fortement recommandé de porter un masque quand il y a beaucoup de monde, dans les établissements sanitaires et médico-sociaux, les transports en commun, les espaces clos, en présence de personnes fragiles ou en cas de symptômes.

L’ARS souligne par ailleurs que la vaccination d’automne lancée le 3 octobre concerne :

  • les personnes âgées de plus de 60 ans,
  • les résidents d’EHPAD et d’unités de soins de longue durée (USLD),
  • les personnes à risque de formes graves de la maladie (immunodéprimés, femmes enceintes…),
  • les personnes vivant dans l’entourage ou en contact régulier avec des personnes immunodéprimées ou vulnérables,
  • les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social.

 Le rappel doit être réalisé chez son professionnel de santé.

Les décès dans la région

Depuis mars 2020 et le début de cette épidémie, 6.783 personnes sont décédées en établissements de santé des suites d’une forme sévère de la maladie ; 2.513 personnes dans les établissements médico-sociaux de Bourgogne-Franche-Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Journée mondiale de solidarité pour la migraine : zoom sur le traitement de la maladie en Bourgogne – Franche-Comté

Le 21 juin 2024, comme tous les ans, c’est la journée mondiale de solidarité pour la migraine. Pour l’occasion, l’association La Voix des migraineux et l’institut de sondage Opnion Way, ont soutenu une initiative de la société pharmaceutique Pfizer. Ainsi, plus de 4.000 personnes en France ont été interrogées sur le thème des migraines, laissant apparaitre des différences selon les régions…

Un collectif régional de médecins volontaires pour réduire le temps d’attente d’un certificat de décès

Le collectif porté par l’Union régionale des professionnels de santé (URPS) médecin Libéral en Bourgogne-Franche-Comté est opérationnel depuis le début de l’année 2024. Il permet une voie de recours en cas d’absence de solution pour établir un certificat de décès. 

Mauvais goût de l’eau au centre ville de Besançon : des analyses “temporairement renforcées”

Suite à un incident technique survenu lundi soir sur la station de production d’eau de Chenecey Buillon, les équipes d’astreinte du service de l’eau ont dû modifier les conditions de production et distribution de l’eau alimentant le centre-ville de Besançon

Prévention solaire des dermatologues francs-comtois : “Où que tu sois, du soleil méfie-toi !”

Avec la météo et les températures actuelles, le premier réflexe que l’on a le matin n’est surement pas celui de s’appliquer de la crème solaire avant de partir travailler. Et pourtant… les dermatologues de Franche-Comté, Caroline Biver-Dalle et Hervé Van Landuyt associés à la Ville de Besançon ont rappelé au cours d’une conférence de presse mardi 11 juin 2024 les dangers liés à l’exposition solaire qui ne surviennent pas uniquement lors d’une séance de bronzage...

Comité de vigilance, syndicats et associations montent au créneau pour sauver le service d’addictologie d’Héricourt

Le Comité de Vigilance pour les services publics (CV 70) apporte son total soutien aux collectifs, associations, syndicats, et toutes les personnes qui se sont et qui vont se mobiliser contre la fermeture du service d'addictologie du centre de psychiatrie d’Héricourt, apprend-on mardi 11 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.01
légère pluie
le 22/06 à 6h00
Vent
3.8 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %