Covoiturage franco-suisse : remédier aux problèmes de circulation transfrontaliers

Publié le 18/09/2012 - 15:34
Mis à jour le 17/04/2019 - 10:26

Un dispositif de covoiturage entre la France et la Suisse a été lancé mardi pour remédier aux problèmes croissants de circulation rencontrés par près de 100.000 personnes au total dans la zone géographique de l'arc jurassien.

capture_decran_2012-09-18_a_16.00.24.png
capture_decran_2012-09-18_a_16.00.24.png

centrale

PUBLICITÉ

« Chaque jour, 39.000 frontaliers quittent la Franche-Comté pour venir travailler en Suisse », dont près de 20.000 dans la zone du dispositif de covoiturage. « 98% d’entre eux viennent travailler en voiture et 9 sur 10 sont seuls dans leur véhicule », constatent dans un communiqué les huit partenaires de ce projet, réuinissant notamment le parc naturel régional du Haut-Jura en France et le canton suisse du Jura.

« Ces flux génèrent de la congestion aux heures de pointe, de l’insécurité dans les traversées des villages. Ils contribuent fortement aux émissions de gaz à effet de serre et coûtent aux salariés une partie importante de leur salaire », expliquent les partenaires. Les salariés suisses, pour leur part, sont confrontés à un problème croissant d’engorgement des routes et à un manque de place sur les parkings de leurs lieux de travail.

Les salariés sont donc invités à contacter gratuitement la « centrale mobilité » (+41 800 25 26 27) pour communiquer leur commune de résidence ainsi que leur lieu et horaires de travail.

La centrale se charge ensuite de leur trouver une place dans un véhicule ou un passager. Un site internet (www.covoiturage-arcjurassien.com) a aussi été mis en place.

Ce projet INTERREG, d’un budget total de 613.500 euros, bénéficie du soutien financier de l’Union européenne et de la confédération suisse.

(source : AFP)

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès «?Mon 1er toit comtois?», un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 14.47
légère pluie
le 15/10 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1007.1 hPa
Humidité
89 %

Sondage