Décès d'un touriste de Hong-Kong dans un hôtel à Beaune : tout lien avec le coronavirus est écarté

Publié le 26/02/2020 - 15:35
Mis à jour le 06/03/2020 - 18:17

Mise à jour à 15h35 •

Un ressortissant de Hong-Kong est décédé dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 février dans un hôtel de Beaune. L'agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté a mèné des investigations pour lever toute suspicion d’un cas de coronavirus (COVID-19). Trente touristes avait été placés depuis ce matin"par précaution" en confinement dans l'établissement. 

Le ressortissant chinois est décédé  d'une crise cardiaque "sans symptôme précurseur" à l'hôtel Ibis de Beaune. Mercredi matin, des prélèvements biologiques ont été réalisés sous l'égide de l'ARS Bourgogne Franche-Comté pour lever toute suspicion d’un cas de coronavirus.  Le corps du ressortissant de la région de Honk-Kong a été pris en charge par un service funéraire vers 10h.

"Par mesure de précaution, le groupe des 30 voyageurs auquel appartenait cette personne, et qui devait repartir ce matin en autocar vers Paris, a été retenu au sein de l’établissement le temps des analyses..." précisait ce mrecredi matin l'Agence Régionale de Santé qui n'était pas en mesure de préciser la provenance ni la nationalité de ce groupe de trente personnes.

Les touristes, venus de Hong Kong, sont arrivés à l'hôtel mardi soir et avaient atterri en Europe le 22 février, à Amsterdam. Ils sont 33 à être maintenus dans leur chambre, ainsi que les quatre employés de l'établissement, a précisé l'agence. Les autres clients de l'hôtel Ibis de Beaune (groupe AccorHôtels), "qui n'ont pas eu de contact avec le groupe, ont pu repartir", selon l'ARS.

" Les analyses permettent de lever toute suspicion d’un cas de coronavirus-COVID-19", ARS.

Dans un communiqué séparé, la mairie de Beaune a voulu "rassurer la population", précisant qu'il s'agissait d'une "mesure de précaution". L'état de santé du client décédé était "fragile en raison de problèmes cardiaques importants" et ne présentait aucune "apparente symptomatologie proche de celle du virus", selon la mairie.

"Les analyses des prélèvements biologiques réalisés sur le touriste ressortissant de Hong-Kong décédé cette nuit dans un hôtel de Beaune permettent de lever toute suspicion d’un cas de coronavirus-COVID-19", explique l'ARS. Sur la base de ces résultats, "l’ensemble des mesures de précaution prises par l’ARS Bourgogne-Franche-Comté sont levées". Les voyageurs du groupe auquel appartenait cette personne ne sont plus contraints de rester dans l’établissement. Aucune précaution complémentaire n’est nécessaire concernant les locaux ; aucun suivi médical n’est requis pour le personnel de l’hôtel ou les services d’intervention.

L'hôtel Ibis de Beaune est situé au coeur du centre historique de la ville, célèbre pour ses hospices. L'établissement dispose de 69 chambres

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Coronavirus COVID-19

Banque alimentaire de Franche-Comté : une augmentation des demandeurs d’aide de 20% depuis septembre 2020

La prochaine grande collecte de la Banque alimentaire de Franche-Comté se déroulera les 27, 28 et 29 novembre 2020 dans tous les grands magasins de la région. Objectif : collecter des produits non périssables pour assurer les distributions en 2021 et assurer une demande de plus en plus importante… On en parle avec Michel Jeannin, chargé de communication de la Banque alimentaire de Franche-Comté.

Vers l’ouverture des commerces tous les dimanches à partir du 27 novembre et jusqu’à fin 2020 à Besançon ?

Les commerçantes et commerçants croisent les doigts pour que le président de la République annonce mardi 24 novembre la réouverture des commerces dès le 27 novembre… Et pour rattraper autant que possible le retard dû au deuxième confinement, à Besançon, l'Union des commerçants souhaite l'ouverture des magasins tous les dimanches jusqu'à la fin de l'année.

Région Bourgogne Franche-Comté : 126 M€ en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires

Réunis en commission permanente, vendredi 20 novembre 2020, les élus régionaux ont voté près de 126 millions d’euros d’aides en faveur de l’emploi, de l’écologie, de la solidarité et des territoires. Une partie de ces crédits concerne le Plan d’accélération de l’investissement régional mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de Covid-19.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.16
partiellement nuageux
le 27/11 à 3h00
Vent
1.32 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
84 %

Sondage