Découverte de 150 tombes parmi les plus anciennes de Gaule

Publié le 04/07/2020 - 18:17
Mis à jour le 03/07/2020 - 15:12

Cent cinquante tombes datant du milieu du IIIe au Ve siècle, dont l’une pourrait contenir une dépouille bien conservée, ont été mises au jour à Autun (Saône-et-Loire) lors de fouilles d’une importante nécropole du nord de la Gaule, a-t-on appris vendredi 3 juillet 2020 auprès de l’organisateur du chantier.

Les recherches préventives, entamées avant le démarrage du chantier d'une maison, ont dévoilé une nécropole qui accueillait "les sépultures chrétiennes parmi les plus anciennes de la moitié nord de la Gaule", a précisé l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap), en charge des recherches.

A notamment déjà été retrouvée "l'une des premières mentions du Christ en Gaule, l'inscription de Pektorios, datée du IVe siècle", précise l'Institut.

Un sarcophage en grès vieux de 1.500 ans "encore hermétique"

Parmi les 150 tombes, les huit archéologues ont découvert un sarcophage en grès vieux de 1.500 ans "encore hermétique" et qui "pourrait révéler une dépouille bien conservée", a indiqué à l'AFP Nicolas Tisserand, coresponsable des fouilles, précisant que cette tombe "sera ouverte à la fin" du chantier prévue en août.

Les autres cercueils sont en "majorité" en bois, mais ont été également révélées des sépultures en plomb "beaucoup plus rares" et des coffrages recouverts de tuiles. Les cercueils de plomb sont très peu courants dans la moitié nord de la France. Autun en est l'un des gisements les plus importants, avec une quarantaine d'exemplaires connus, dont huit issus de la fouille en cours.

"Les défunts ont été inhumés dans le plus strict dénuement"

Les recherches, menées près d'une des plus anciennes églises paléochrétiennes d'Europe, ont également livré les vestiges de six mausolées carrés en pierre de 10 m2 "renfermant au moins une tombe" et les traces d'un "édifice en bois". Quatre imposants sarcophages en grès ont été découverts en parfait état avec leurs couvercles, énumère M. Tisserand. "Aucun objet n'a été trouvé car les défunts ont été inhumés dans le plus strict dénuement selon le précepte de la religion chrétienne", ajoute-t-il.

"Les recherches ont lieu sur une parcelle de 1.300 m³ située dans un vaste site funéraire de 3 ha resté intact au nord-est de l'ancienne ville romaine", a précisé l'archéologue Carole Fossurier qui dirige le chantier. Fondée au Ier siècle av. J-C, la cité romaine d'Autun a été un des hauts lieux de la chrétienté médiévale depuis la fin de l'Antiquité.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Le Festival des Différences revient pour sa 7e édition à Labergement-Saint-Marie

Les vendredi 22 et samedi 23 novembre 2024, l’espace socio-culturel des Vallières du village de Labergement Sainte-Marie, accueillera le 7e Festival des Différences, organisé par l’Espace Mont d’Or. Au programme : des spectacles présentés par des artistes en situation de handicap, des concerts et un stand restauration-buvette.

Audiovisuel public en grève : la maire de Besançon soutient les grévistes

Dans un communiqué du vendredi 24 mai 2024, alors que le projet de loi sur la fusion des médias audiovisuels du service public devait être examiné l’Assemblée nationale jeudi, ce qui a été reporté, la maire de Besançon Anne Vignot exprime son soutien au mouvement de grève et appelle les député(e)s à voter contre cette réforme.

Audiovisuel public en grève : ”Un danger majeur pour la pérennité de la radio de service public”

Un appel général à la grève a été lancé par les syndicats de l’audiovisuel public jeudi 23 et vendredi 24 mai 2024 contre la réforme de l’audiovisuel public votée au Sénat en juin 2023 qui consiste notamment à faire fusionner les médias publics.

La chanteuse bisontine Jozalie sort un nouveau single

Jozalie, une jeune autrice, compositrice et interprète de Besançon a sorti son premier single "Dying" le 8 mars 2024. Le 31 mai 2024, son nouveau single, "Mental Blur" sera disponible à l’écoute. Pour ce second morceau, elle aborde le thème de la dépression, accompagnée de violons, basses et piano.

Le Colomb'in rock revient avec une édition 100 % tributes

Après une année 2023 de tous les records où le festival a vu sa fréquentation doublée (18.000 spectateurs), le Colomb’in rock revient cette année pour une 12e édition 100% tributes. Muse, Michael Jackson, Téléphone, Pink Floyd ou encore Johnny… ils seront tous présents ou presque les 13 et 14 août 2024 à Colombe-lès-Vesoul grâce à des groupes hommages venus interpréter les chansons d’artistes les plus légendaires. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.22
couvert
le 28/05 à 6h00
Vent
0.68 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
95 %