Des habitants d'Avanne-Aveney se battent contre la construction d'un centre commercial

Publié le 06/05/2010 - 12:30
Mis à jour le 06/05/2010 - 12:30

Dans un premier édito distribué aux habitants d’Avanne – Aveney, l’association « Entraide Citoyenne » dénonce la construction d’une nouvelle Zone Activité Commerciale (ZAC) à l’entrée du village comprenant un supermarché de 998m2 (hors réserves d’extension) du groupe Colruyt, d’une galerie commerciale, d’un restaurant, d’un hôtel et de bureaux à louer…

 ©
©
Pour rappel, Avanne-Aveney est situé à 10 minutes des centres comerciaux de Planoise-Ile de France, Planoise-Cassin et de Chateaufarine.

Le tribunal administratif de Besançon, saisi des recours de l'association Entraide Citoyenne et des commerçants du centre du village, a finalement décidé dans son jugement rendu le 1er avril 2010, de ne pas examiner ces recours. Il a notamment jugé que l'objet de l'association était trop général pour justifier d'un intérêt à demander l'annulation du permis de construire "Coltuyt".

Ce faisant, il ne s'est pas prononcé sur la question de savoir si le maire a respecté la réglementation en matière d'urbanisme commercial. Cette interrogation persistante, conjuguée à l'absence de toute transparence sur cette opération depuis son origine, n'empêchera sans doute pas la municipalité de crier victoire.

Nous persistons de notre côté à penser que le projet devait, du fait de son importance, être soumis à un examen préalable de la commission d'aménagement commercial. Alors que de nombreuses communes s'éfforcent aujourd'hui de favoriser sur leur territoire la création ou le maintien de commerces de proximité et de réserver des terrains pour une agriculture de proximité, le conseil municipal a choisi de suivre les intérêts d'un lotisseur et d'investisseurs privés avec la construction d'un supermarché (et non d'une superette comme on l'entend encore du côté de la mairie) qui concurrencera les commerçants actuels, acteurs d'une vie au centre du village. La boulangerie, le boucher-traiteur et le coiffeur sont ainsi condamnés à s'effacer au profit d'une zone excentrée.

L'avenir d'Avanne-Aveney s'annonce donc sombre, au nom d'une modernité dominée par une pression économique jugée incontournable par les instances municipales. Pour reprendre une réponse qui nous a été donnée lors de la remise de la pétition (de plus de 500 signatures) en mairie, la ménagère d'Avanne - Aveney pourra peut-être acheter des fleurs dans la future zone commerciale, mais la commune y aura perdu son âme... »

Association Entraide Citoyenne

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.99
légère pluie
le 22/02 à 15h00
Vent
10 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
77 %