Deux blessés par des tirs d'arme lourde sur le parking de la Malcombe à Besançon

Publié le 12/06/2023 - 08:19
Mis à jour le 12/06/2023 - 08:39

Deux jeunes ont été blessés dimanche par des tirs à l'arme lourde "de type Kalachnikov" sur un parking de Besançon, près du quartier de Planoise, théâtre d'une guerre de territoires entre dealers, a-t-on appris de source policière.

 © Elodie R
© Elodie R

"Nous avons été appelés à intervenir vers 03H30-04H00 du matin, dans la nuit de samedi à dimanche après que deux individus se sont faits tirer dessus", a indiqué à l'AFP cette source, confirmant des informations d’un médias régional.

Déjà connues des services de police, l'une des victimes s'est présentée d'elle-même au centre hospitalier universitaire situé à proximité pour s'y faire soigner tandis que la seconde victime s'est rendue chez un particulier qui a prévenu la police.

Des tirs de Kalachnikov sur le parking de la Malcombe

L'homme a également été conduit à l'hôpital pour y recevoir des soins médicaux, a-t-on indiqué. "On pense à des tirs à l'arme longue automatique type Kalachnikov. Et que ça s'est passé sur le parking de La Malcombe", a précisé cette source policière. Séparé du quartier de Planoise la nationale, La Malcombe est un quartier de maisons individuelles et de prairies, avec un grand complexe sportif municipal et une aire d'accueil permanente de gens du voyage.

Certains habitants résidant dans des immeubles de Planoise affirment avoir entendu les coups de feu et ont également évoqué des "balles perdues". "Nous avons besoin de vérifier les dires de ces habitants et les investigations ne font que commencer. Heureusement, les blessures des victimes ne sont pas trop graves et leur pronostic vital n'était pas engagé", a ajouté la source policière.

Une enquête a été ouverte par le parquet

L'un des jeunes majeurs a ainsi déjà quitté l'hôpital et devait être entendu par la direction territoriale de la police judiciaire, saisie des faits. Une enquête de flagrance pour tentative d'homicide a été ouverte par le parquet de Besançon.

Planoise est le théâtre de plusieurs règlements de comptes violents ces dernières années, des bandes rivales s'affrontant sur fond de trafic de stupéfiants. Fin décembre, deux fusillades y avaient fait un mort. Fin janvier, le parquet avait ouvert une enquête pour tentative de meurtre en bande organisée après une série de tirs à l'arme lourde dans ce quartier du sud-ouest de la ville. Entre novembre 2019 et mars 2020, des bandes rivales s'étaient affrontées pour le contrôle du trafic de stupéfiants dans ce quartier de reconquête républicaine (QRR) : 18 fusillades avaient alors fait un mort et onze blessés.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13
couvert
le 26/05 à 6h00
Vent
0.67 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
92 %