Alerte Témoin

Don du sang : semaine de mobilisation exceptionnelle

Publié le 26/08/2016 - 06:00
Mis à jour le 26/08/2016 - 09:24

Du 22 au 27 août 2016, l'Etablissement Français du Sang propose une semaine à thème dans chacun de ses sites de la région Bourgogne Franche-Comté. L'objectif est d'accueillir les donneurs dans une ambiance festive et décalée pour encourager les personnes à donner leur sang...

rappel

L'EFS informe que le caractère périssable des produits sanguins oblige une fréquentation constante et quotidienne au don de sang pour répondre aux besoins des malades et blessés. Pour y parvenir, la mobilisation de tous est nécessaire, notamment l’été où les vacances font baisser le nombre de collectes et donneurs disponibles.

L’EFS compte donc sur les donneurs connus et également sur la venue de nouveaux donneurs. Or depuis le début de l’année l’EFS Bourgogne Franche-Comté accumule un retard de 1 785 dons de nouveaux donneurs et a besoin d’inciter et convaincre de nouvelles personnes à venir donner leur sang.

Pour cela, une semaine spéciale est donc organisée dans les sites EFS de la région pour encourager le plus de personnes au du sang. Décoration, musique, animation, collation spéciale s’installent du 22 au 27 août dans les EFS de Bourgogne Franche-Comté. A chaque site EFS son thème …

Besançon
  • Du 22 au 27 août
  • Semaine mexicaine : ambiance, collation, massages…
  • Du lundi au vendredi : 8h à 17h
  • Samedi : 8h à 12h
  • EFS, Hauts du Chazal Témis Santé (à côté CHU Minjoz)
Belfort
  • Du 23 au 27 août
  • Semaine rythmes ensoleillés : musique et danse salsa, collation spéciale...
  • Mardi: 8h30 à 18h
  • Mercredi, jeudi et vendredi : 8h30 à 16h30
  • Samedi : 8h à 12h
  • EFS, 90 rue René Cassin – ZAC de la Justice
Dijon
  • Du 23 au 26 août
  • Semaine tahitienne : ambiance et collation tahitiennes, espace massages le vendredi
  • Mardi, mercredi et jeudi : 8h à 14h30
  • Vendredi : 8h à 19h
  • EFS, 8 Bd de Tassigny, CHU F. Mitterrand entrée Urgences
Chalon
  • Du 22 au 27 août
  • Semaine créole : ambiance, musique et collation antillaises
  • Lundi, vendredi, samedi : 8h30 à 13h
  • Jeudi : 13h à 18h
  • EFS, Centre hospitalier W. Morey, 93 rue des Lts Chauveau
Mâcon
  • Du 22 au 27 août
  • Semaine espagnole : ambiance, déco et musique ibériques. Espace enfants pour venir en famille
  • Lundi et mardi : 8h30 à 13h
  • Jeudi : 10h à 18h
  • Samedi : 8h30 à 11h30
  • EFS, bd Louis Escande, à côté de l’Hôpital des Chanaux
Nevers
  • Les 22 et 26 août
  • Semaine plage : ambiance vacances balnéaires et collation d’été
  • Lundi : 13h à 18h
  • Vendredi : 9h à 16h
  • EFS, centre hospitalier P. Bérégovoy
Auxerre
  • Du 23 au 27 août
  • Semaine champêtre : ambiance campagne et collation préparée avec des produits locaux
  • Mardi et vendredi : 10h à 18h
  • Mercredi et samedi : 8h30 à 13h
  • EFS, 2 bd de Verdun
Sens
  • Du 23 au 26 août
  • Semaine champêtre : ambiance campagne et collation préparée avec des produits locaux
  • Lundi : 12h30 à 18h30
  • Vendredi : 10h à 18h
  • Samedi : 8h30 à 12h
  • EFS, 1 avenue P. de Coubertin

Infos Pratiques

  • Prendre rendez vous ici
  • Conditions pour donner son sang
    Etre âgé de 18 à 70 ans.
    Peser au moins 50kg.
    Ne pas venir à jeun pour donner son sang.
    Se munir d’une pièce d’identité pour un premier don.
  • La durée de vie des produits sanguins
    42 jours pour les globules rouges
    5 jours seulement pour les plaquettes
    1 an pour le plasma qui peut se congeler
  • Les 4 étapes du don
    1. L’inscription
    2. L’entretien prédon
    3. Le prélèvement entre 7 à 10 min
    4. La collation
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

220 professionnels du CHU formés au « retournement sur le ventre » pour les détresses respiratoires aigües

L’un des éléments importants de la stratégie thérapeutique pour les patients Covid-19 souffrant de détresse respiratoire aiguë est la pratique du décubitus ventral, la technique de "retournement sur le ventre". Ainsi, 220 professionnels volontaires suivent une formation accélérée du "Team décubitus ventral", habituellement réservée au service de réanimation.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Coviplasm : un essai clinique avec du plasma de patients guéris

À partir du mardi 7 avril 2020, un test va démarrer en Ile-de-France, dans le Grand-Est et en Bourgogne-Franche-Comté auprès d'environ 200 patients guéris. L'essai clinique consiste à transfuser du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des "patients en phase aiguë de la maladie". Le Pr Pierre Tiberghien de Besançon (EFS Bourgogne-Franche-Comté) mènera cette étude avec le Pr Karine Lacombe.

Une plateforme régionale pour mettre en lien les fabricants de matériel médical et les hôpitaux

stopcovid19.fr •

L’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et les services de l’État ont lancé  une plate-forme régionale contributive en ligne permettant d’identifier la disponibilité de matériel médical nécessaire à la prise en charge des personnes atteintes du COVID19.

Et pourquoi ne pas fabriquer votre propre masque ?

Modèle Afnor télécharger • AFNOR, Association française de normalisation (qui représente la France auprès de l'Organisation internationale de normalisation et du Comité européen de normalisation) a mis à disposition gratuitement depuis le 27 mars 2020 un référentiel pour faciliter et accélérer la fabrication en série ou artisanale d’un nouveau modèle de masque, dit « masque barrière ». L'atelier des gourdes a pris  le modèle Afnor et vous montre comment réaliser votre masque ! Envie de vous lancer à l'occasion de ce nouveau week-end de confinement ?

Témoignage : un médecin guéri du Covid-19 rend hommage aux soignantes du CHU de Besançon

Vidéos • Médecin généraliste à Salins-les-Bains, le Dr Damien Pollet a été testé positif au Covid-19 le 21 mars 2020 à l'hôpital de Lons-le-Saunier. Après une semaine ponctuée d'une importante fatigue et de fortes fièvres, il développe une forme sévère du Coronavirus. Sa saturation en oxygène diminue le samedi 28 mars. Il est alors transféré par le SAMU à l'hôpital de Besançon. Guéri, de retour chez lui depuis le 1er avril, il a décidé de rendre  hommage aux "guerrières", ces femmes qui l'ont réconforté durant la maladie...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.16
peu nuageux
le 07/04 à 15h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
39 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune