Doubs : chasseurs et louvetiers se forment pour défense des troupeaux contre le loup

Publié le 25/04/2022 - 15:18
Mis à jour le 28/04/2022 - 10:32

Avec deux meutes circulant dans le Doubs, le loup est désormais installé dans le département et le risque pour les troupeaux domestiques est augmenté. Dans une « démarche d’anticipation », Jean-François Colombet, le préfet, a mis en place une formation les 12, 13 et 14 avril 2022 afin que 58 personnes, chasseurs et louvetiers, se préparent à d’éventuelles opérations de tir de défense des troupeaux contre le loup.

La brigade mobile d’intervention, unité de l’office français de la biodiversité spécialisée sur les "grands prédateurs terrestres" a organisé trois séances de formation. "Les lieutenants de louveterie du Doubs seront mobilisés dans l’hypothèse où des opérations devraient être effectuées dans le département", indique la préfecture du Doubs dans un communiqué.

Lors des deux premières séances, 26 louvetiers du Doubs ont suivi une formation spécifique, théorique et pratique à l’organisation et à la conduite des opérations de tirs. Cinq représentants de la Fédération départementale des chasseurs y ont participé en observateurs.

La troisième séance a formé 23 chasseurs sélectionnés par la fédération départementale. "Ces derniers pourront être appelés en appui des équipes de louvetiers", précise la préfecture. Quatre représentants de la profession agricole, élus de la chambre d’agriculture, étaient également invités à participer à cette séance.

Les participants ont également été alerté sur la nécessité de "faire preuve d’une grande rigueur, de responsabilité et d’organisation", souligne-t-on, afin de veiller à la sécurité des intervenants et des tiers lors des opérations.

Une espèce protégée

Au cours de cette formation, il a été rappelé que "le loup est une espèce strictement protégé" et que "des opérations de tirs ne seront décidées qu’après mise en œuvre, lorsque cela est possible, des autres mesures de protection des troupeaux et de prévention des attaques prévues par le plan loup." Ces opérations seront encadrées par un arrêté préfectoral.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Le retour Eurocks gâché par un violent orage : sept blessés dont un grave

Violentes bourrasques et violentes averses ont balayé jeudi le site des Eurockéennes de Belfort, faisant sept blessés, dont un grave, et gâchant ainsi le retour du festival. Compte tenu des dégâts, le festival ne pourra pas reprendre ce vendredi. Les festivaliers croisent les doigts pour les soirées de samedi et dimanche 

La seconde vie des voies ferrées

Sur plus de 3.000 kilomètres de voies ferrées en Bourgogne-Franche-Comté, 700 sont non circulées. Ces voix sont peuvent connaitre une seconde vie comme sur l'ancienne ligne Autun -  Dracy-Saint-Loup réaménagée en voie verte par le Grand Autunois-Morvan.

Les inscriptions pour les 18e Rencontres Bourgogne Franche-Comté Nature sont ouvertes

Chaque année, la Maison du Parc naturel régional du Morvan s’anime. Nombreux scientifiques, passionnés, professionnels, amateurs, étudiants, citoyens et élus sont invités à participer aux Rencontres Bourgogne-Franche-Comté Nature. Il s’agit de deux journées thématiques durant lesquelles des professionnels exposent leurs travaux conduits et alimentent un débat, une réflexion menée sur ces questions "environnementales" d’actualité.

Retour à la nature pour une jeune lynx femelle sauvée en mars dans le massif du Jura…

Une jeune lynx femelle a été remise en liberté le 8 juin 2022 à proximité du lieu où elle avait été recueillie (commune de Morteau) après avoir été signalée en détresse des suites d’une collision routière. Elle avait été capturée par le Centre Athénas, structure de soins à la faune sauvage spécialiste de l’espèce. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.53
partiellement nuageux
le 01/07 à 9h00
Vent
2.61 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
100 %

Sondage