Du comté dans l'espace !

Publié le 28/04/2017 - 12:03
Mis à jour le 28/04/2017 - 15:25

Le 31 octobre 2016, Anne Mottet, la compagne de Thomas Pesquet, l'astronaute actuellement en mission dans la station spatiale internationale, a sollicité la fruitière de la commune de Plasne pour l’envoi d’un coli spatial pour le moins insolite. Avec l’aide de sa famille, Guy et Hubert Mottet, le premier étant à la fois producteur de lait à comté à Plasne et président de l’Union des fruitières Bio Comtoises, le second étant maire de la commune, Anne a ainsi mis en place les premières démarches pour envoyer 500 grammes de comté à 400 kilomètres au dessus de la Terre !

thomas_pesquet_comte.jpg
Thomas Pesquet déguste du Comté de Plasne-Barretaine à bord de la station spatiale internationale
PUBLICITÉ

Les astronautes actuellement en mission dans la Station Spatiale Internationale ont pu pour la première fois de l’histoire déguster du comté dans l’espace le 22 février dernier.

Après un passage par le Centre National d’Études Spatiales CNES de Toulouse,  l’European Space Agency (ESA), et le food lab de la National Aeronotics and Space Administration (NASA) durant lesquels il a subi de multiples tests microbiologiques, sanitaires et médicaux, l’échantillon à été envoyé par un cosmodrome Russe depuis la ville de Baikonur au Kazakhstan le 19 février 2017.

Au départ, le colis contenait quatre morceaux de 250 grammes de comté dont deux affinées pendant six mois et deux affinés pendant 8 mois. Mais les testeurs de la NASA ont gardé deux morceaux à titre d’échantillon. “Espérons qu’ils en ont profité !” s’émoustille Anne. Au final, 500 grammes de fromage comtois ont été envoyés.

Trois jours en orbite plus tard, la capsule, contenant deux tonnes de marchandises et l’échantillon en question, est parvenue aux mains des astronautes de la station spatiale internationale, dont celles de Thomas Pesquet qui ne pouvait pas rêver mieux pour son anniversaire. “Nous ne visions pas spécialement son anniversaire, étant donné la longue procédure, c’est donc très bien tombé !” Explique la Jurassienne. L’astronaute a également reçu quelques macarons.

La dégustation fût concluante : contrairement aux précédents échantillons de comtés envoyés dans l’espace en août 2015 qui avaient mal supporté les convois postaux entre Plasne, Toulouse, Rome (où vit Anne) et Houston ; celui-ci était bien comestible !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Contrôles routiers : douanes française et suisse s’associent le temps d’une matinée

Contrôles routiers : douanes française et suisse s’associent le temps d’une matinée

C’est historique mais c’est surtout une grande première dans l’histoire du trafic routier des poids lourds entre la France et la Suisse. La DREAL et la douane française ont allié leur force avec les douaniers suisses, ce mardi 11 juin 2019, pour contrôler les poids lourds de façon plus intense à la frontière. 10 étaient en infraction.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.46
ciel dégagé
le 17/06 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1020.45 hPa
Humidité
95 %

Sondage