Écroué pour avoir roué sa mère de coups

Publié le 25/02/2013 - 21:00
Mis à jour le 25/02/2013 - 21:01

L'homme qui avait roué sa mère de coups a été présenté, ce lundi 25 février 2013, devant le tribunal correctionnel de Besançon. Il a demandé un délai pour préparer sa défense et restera en détention jusqu'à son procès.

PUBLICITÉ

La femme de 65 ans était entrée chez son fils, qui habite au dessus d’elle à Remoray-Alanet, dans le Haut-Doubs, en entendant sa petite-fille de 5 mois pleurer. A l’arrivée de la grand-mère, la fillette présentait un coquard.

Furieux de cette intrusion, l’homme de 33 ans avait tabassé sa mère. Au moment de l’agression, il avait plus de 3 grammes d’alcool par litre de sang. La sexagénaire, hospitalisée à Pontarlier, souffre de multiples contusions, des plaies et d’une fracture du tibia péroné.

Prochaine audience le 22 mars 2013

Présenté en comparution immédiate devant le tribunal de Besançon, le trentenaire assure ne se souvenir de rien au sujet de sa mère et n’avoir « jamais touché à (sa) fille ». En 2010, il avait déjà été jugé pour des violences sur son épouse.

Le trentenaire a demandé un délai pour préparer sa défense et l’audience a été fixée le 22 mars 2013. Il a été placé en détention provisoire jusqu’à cette date. Le président du tribunal a ordonné une expertise médicale de la fillette et de l’état mental du prévenu.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la  défense réfute

Empoisonnements à Besançon : une ex-collègue soupçonne l’anesthésiste, la défense réfute

Une ex-collègue de Frédéric Péchier, l'anesthésiste de Besançon mis en examen pour 24 empoisonnements présumés, le soupçonne d'avoir voulu l'empoisonner lors d'une opération, ce que réfute catégoriquement la défense, a-t-on appris ce vendredi 24 mai 2019 auprès des avocats des deux parties.

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

Enfants noyés à Chalon-sur-Saône : leur belle-mère mise en examen pour « homicides involontaires »

La belle-mère de trois frères et soeur, qui s'étaient noyés l'été dernier dans un lac de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire), a été mise en examen pour "homicides involontaires", a-t-on appris ce jeudi 23 mai 2019 auprès du parquet, confirmant une information du Journal de Saône-et-Loire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.92
légère pluie
le 25/05 à 0h00
Vent
0.97 m/s
Pression
1015.36 hPa
Humidité
96 %

Sondage