Emmanuel Macron en Côte d'Or mardi avec le ministre de l'Agriculture

Publié le 22/02/2021 - 15:28
Mis à jour le 22/02/2021 - 15:28

Circuits courts •

Le président de la République se rendra ce mardi 23 février 2021 dans une exploitation à Étaules, un village situé à une quinzaine de kilomètres au nord de Dijon. Il sera accompagné par Julien Denormandie. Il s'entretiendra  avec des acteurs de la filière agricole pour démontrer "son intérêt" à ce secteur en l'absence du salon de l'agriculture, annulé cette année à cause de la crise du Covid-19, a annoncé lundi l'Elysée.

Emmanuel Macron  © D Poirier
Emmanuel Macron © D Poirier

Un mois après avoir été reçu dans une exploitation de l'Eure, le chef de l'Etat est attendu dans la matinée à Etaules (Côte d'Or), à une quinzaine de km au nord de Dijon, pour visiter une ferme familiale en polyculture-élevages (oléagineux, légumes, porcs, ovins, chevaux...), qui travaille notamment en circuits courts. Le Chef de l'État devrait être sur place vers 10h30.

Cette visite de terrain se tient à la période où aurait dû se tenir le salon de l'agriculture, qui représente chaque année un marathon pour Emmanuel Macron, qui y était resté une douzaine d'heures le 22 février 2020.

Après la visite, il présidera une table ronde avec différents acteurs engagés pour une meilleure répartition de la valeur entre les différents maillons de la chaîne agroalimentaire, dans la continuité du travail entrepris avec les États généraux de l'alimentation.

Elle sera "une manifestation de l'intérêt et de l'attachement du président à l'agriculture et à la situation des agriculteurs", a précisé l'Elysée. Avec le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie, il évoquera les grands sujets d'actualité au cours d'une table-ronde avec des agriculteurs, des transformateurs et des distributeurs "engagés pour une meilleure répartition de la valeur entre les différents maillons de la chaîne agro-alimentaire", selon la présidence.

Le débat sera animé par Serge Papin, l'ancien patron de Système U missionné par le ministère de l'Agriculture pour travailler sur "la répartition de la valeur" dans ce secteur.

Cette discussion se tiendra à quelques jours de la fin, le 1er mars, des négociations commerciales annuelles qui déterminent les prix des produits vendus en supermarché (hors marques de distributeur) et la rémunération de tous les maillons de la chaîne alimentaire.

Emmanuel Macron devrait s'exprimer sur le sujet alors que le gouvernement a prévenu qu'il continuerait à intensifier les contrôles pour tenter de sortir par le haut du bras de fer entre la grande distribution et ses fournisseurs.

La table-ronde portera également sur "ce qui marche" et "ce qu'il faudrait faire pour aller plus loin" dans la loi Alimentation (ou Egalim), promulguée en 2018 à la suite des États généraux de l'alimentation, selon l'Elysée.

Le chef de l'Etat doit par ailleurs recevoir d'ici la fin de la semaine les six principaux syndicats agricoles, dont la FNSEA, pour le point annuel des grands dossiers, dont la réforme de la PAC et la transition écologique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Haute-Saône : interdiction de brûler ses déchets verts à l’air libre

La Préfecture a installé le vendredi 2 avril 2021 une sous- commission de la commission consultative départementale de sécurité et d'accessibilité (CCDSA), dédiée au risque incendie en forêt et dans les espaces naturels. Elle précise qu'il est désormais interdit de brûler à l'air libre ses déchets verts. Voici quelques solutions alternatives..

Enquête flore : tentez de repérer la cardamine des prés !

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom sur la cardamine des prés !

Réchauffement climatique en Bourgogne Franche-Comté : l’Ademe accompagne les territoires

Selon une publication récente d'Alterre Bourgogne Franche-Comté, le changement climatique est une réalité dans notre région et les estimations sur ces 70 prochaines années sont loin d'être réjouissantes. Afin d'accompagner les territoires engager dans l'adaptation aux conséquences des changements climatiques, l’Agence de la transition écologique (ADEME), établissement public sous la tutelle conjointe du ministère de la Transition écologique et du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation porte de nombreux projets.

Enquête flore en Franche-Comté : tentez de repérer la corydale solide !

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Cette semaine, zoom la corydale solide !
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.53
nuageux
le 15/04 à 21h00
Vent
3.22 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
53 %

Sondage