Alerte Témoin

Enlèvement d'Héricourt : quatre homme mis en examen

Publié le 17/05/2013 - 21:53
Mis à jour le 17/05/2013 - 21:53

Quatre individus de 28 à 35 ans ont été mis en examen vendredi à Besançon dans le cadre d'une enquête sur l'enlèvement et la séquestration pendant quatre jours en novembre dernier d'un homme finalement relâché contre une rançon d'environ 100.000 euros.

Affaire de drogue

Les suspects, âgés de 28 à 35 ans, sont mis en cause pour complicité dans cette affaire. Les principaux ravisseurs, qui reprochaient à leur victime d'avoir détourné plusieurs dizaines de kilos de cannabis à son avantage, sont quant à eux toujours activement recherchés, selon une source judiciaire.

La victime, âgée de 35 ans, avait été enlevée en pleine rue le 27 novembre 2012 à Héricourt (Haute-Saône), par des individus cagoulés et armés qui l'avaient poussée dans un fourgon immatriculé en Allemagne. Pendant quatre jours, l'homme était resté attaché dans un cagibi de deux mètres carrés et frappé par ses ravisseurs, des faits qualifiés par la justice d'"actes de torture et de barbarie", a ajouté la même source.

Il avait finalement été relâché après le paiement d'une rançon d'environ 100.000 euros répartie entre du numéraire et des voitures, ont indiqué plusieurs sources proches du dossier. Il souffrait de multiples fractures de nez, de la pommette et des côtes - , et était ressorti de l'hôpital avec 21 jours d'ITT. 

Les quatre suspects encourent une peine maximale de 30 ans de réclusion. Trois d'entre eux ont été placés sous contrôle judiciaire et le quatrième a été placé en détention provisoire, malgré l'intervention de son avocate Myriam Kabbouri qui a assuré devant le juge de la détention et des libertés que son client "n'avait rien à voir dans cette séquestration" et qu'"il était instrumentalisé dans cette instruction pour obtenir le nom des ravisseurs".

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

La voiture d’Eric Alauzet prise pour cible : les réactions

Le député La République en marche et candidat à l'élection municipale de Besançon Eric Alauzet, a été la cible d'un acte de vandalisme dans la nuit de vendredi 29 au samedi 30 mai 2020. De nombreuses réactions en soutien à l'élu ont été publiées sur les réseaux sociaux, notamment de la part de ses rivaux au second tour.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 22.57
légère pluie
le 03/06 à 12h00
Vent
3.51 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
55 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune