Enquête flore en Franche-Comté : tentez de repérer la corydale solide !

Publié le 03/04/2021 - 10:30
Mis à jour le 26/03/2021 - 17:13

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l’une de ces espèces… Cette semaine, zoom la corydale solide !

Le printemps arrive, et avec lui les premières fleurs... Le moment est idéal pour se mettre en quête des premières plantes printanières et participer à leur inventaire afin d'améliorer ensemble la connaissance de la répartition de ces espèces en Franche-Comté !

Comment l'identifier ?

Les corydales font partie de la famille des Papavéracées. La corydale solide - Corydalis solida (L.) Clairv est une plante vivace de 10-30 cm de haut. Elle est caractérisée par une grappe de plus de 10 grandes fleurs rose-pourpre, plus rarement blanches et les bractées (petites « feuilles ») de l’inflorescence sont ovales et digitées à l’extrémité, comme les doigts d’une main.

Risque de confusion

Le risque de confusion est surtout avec la corydale creuse (Corydalis cava), espèce très proche, mais dont toutes les bractées de l’inflorescence sont entières et jamais digitées (voir vignette. Pour afficher en grand, cliquez sur l'image ci-dessous). Les fleurs sont pourpres ou blanches..

Un peu d'histoire

Les corydales sont des plantes toxiques contenant des alcaloïdes provoquant des troubles nerveux importants. Elles portaient, dans le nord de la Franche-Comté, le nom populaire de « queue de serpent », les fleurs possédant un long éperon évoquant le corps d’un serpent...

Anciennement on employait leur tubercule comme vermifuge. L’odeur est si caractéristique que certains champignons se reconnaissent grâce à cette odeur comme l’inocybe à odeur de corydale (Inocybe corydalina).

Où la chercher ?

Cette espèce de demi-ombre est à rechercher dans les haies, les forêts fraîches mais également les vergers et les parcs.

Répartition

La carte de répartition de cette espèce est amenée à évoluer au fur et à mesure de l'enquête, à consulter notre le site web du Conservatoire botanique national de franche-Comté – Observatoire régional des Invertébrés :
En savoir plus et participer !

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Les 10 conseils du Codever pour randonner sereinement

Cet été, un randonneur averti en vaut deux. À l’approche des grands départs en vacances, le Collectif de défense des loisirs verts (CODEVER) souhaite informer les touristes pour qu’ils profitent sereinement de leurs balades, à pied, à vélo, à VTT, à cheval, à moto, en quad etc… Que l’on crapahute en montagne, le long des côtes, en forêt, sur les sentiers ou les chemins, voici la charte de bonne conduite soumise par le CODEVER.

Météo : un week-end ensoleillé mais sous les normales de saison en Franche-Comté

Ce premier week-end de grandes vacances ne se déroulera pas partout en Franche-Comté sous les meilleures hospices. Samedi 12 juillet le soleil sera de la partie mais les températures ne sernt pas très élevées pour un mois de juillet. Le dimanche 14 juillet ce sera un peu mieux et au moins la pluie ne devrait pas s'inviter pour le feu d'artifice selon les prévisions de Météo France…

En images – Les 140 ans de l’Observatoire de Besançon

VIDÉO • Construit en 1884, l’Observatoire des sciences de l’univers de Besançon a fêté mercredi 10 juillet son 140e anniversaire en présence notamment de Anne Vignot, maire de Besançon, Macha Woronoff, présidente de l’université de Franche-Comté, et Philippe Rousselot, directeur de l’observatoire.

Sécheresse 2023 : cinq communes de Haute-Saône reconnues en état de catastrophe naturelle

Par arrêté interministériel du 1er juillet 2024 publié au Journal Officiel du 2 juillet 2024, l’état de catastrophe naturelle a été reconnu pour les communes d'Avrigney-Virey, Bussières, Chenevrey-et-Morogne, et Thiénans pour les dommages causés par des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols, sur la période de janvier à mars 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 21.67
peu nuageux
le 16/07 à 12h00
Vent
5.88 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
62 %