Excès de vitesse à 290 km/h: le record absolu en Suisse ?

Publié le 09/08/2010 - 15:37
Mis à jour le 09/08/2010 - 15:37

Un automobiliste suédois au volant d'une puissante Mercedes a été flashé à une vitesse probablement record de 290 km/heure le 6 août par un radar fixe sur une autoroute de l'ouest de la Suisse, a indiqué ce lundi la police de Fribourg.

PUBLICITÉ

«On n’a pas de chiffres mais cela me semble très proche d’un record» pour la Suisse, a expliqué un responsable de l’Office fédéral des routes.

Le conducteur de 37 ans de la Mercedes-Benz SLS AMG, dotée d’un minimum de 570 chevaux et pouvant aller jusqu’à 317 km/h, été arrêté peu après avoir été flashé en pleine journée et placé en garde à vue, a pour sa part précisé la police helvétique dans un communiqué.

L’homme, qui circulait sur l’autoroute A12 limitée à 120 km/h entre Berne et Lausanne, a été libéré mais, selon la police, «il sera probablement renvoyé devant le tribunal compétent».

En attendant, son permis de conduire lui a été retiré et son véhicule «séquestré», a-t-elle ajouté, soulignant qu’il s’agissait en tout état de cause d’un «record absolu» dans le canton de Fribourg.

Le conducteur, qui n’était pas sous l’emprise de l’alcool, risque une peine pouvant aller jusqu’à 1 million de francs suisses, soit quelque 724000 €.

A partir de 25 km/h d’excès de vitesse sur autoroute, la Suisse inflige des amendes sur la base des revenus ainsi que des peines de prison.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Une adolescente fugueuse de 15 ans enlève un enfant de deux ans

Le petit garçon a été enlevé alors qu'il jouait dehors sous la surveillance de sa famille ce mercredi 15 mai 2019 dans le quartier Planoise à Besançon. Il a été retrouvé en bonne santé vers minuit au centre-ville de Besançon. L'adolescente de 15 ans, fugueuse et connue des services de police, est toujours en garde à vue ce jeudi matin.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.82
légère pluie
le 20/05 à 6h00
Vent
2.37 m/s
Pression
1007.96 hPa
Humidité
99 %

Sondage