Alerte Témoin

Vous pensiez faire l'amour dans l'eau en vacances ? Attention !

Publié le 23/07/2014 - 15:15
Mis à jour le 24/07/2014 - 14:39

Les vacances sont l'occasion de se détendre, de faire du sport, mais c'est aussi la période de l'année pendant laquelle les couples se retrouvent à temps plein ! Lors d'une excursion à la mer dans des coins perdus, ou lorsque la piscine de l'hôtel se vide de ses touristes... Quelques idées sexy peuvent traverser l'esprit comme par exemple celle de faire l'amour dans l'eau ! Même si ça paraît très exotique et romantique, l'envers du décor peut rapidement vous refroidir...

capture_decran_2014-07-23_a_15.13.02.png
©bykst / Kai Stachowiak - http://pixabay.com/fr/apple-rouge-humides-270681/

Attention, ça déssèche !

Ce n'est pas parce que vous vous trouvez dans un environnement humide que la lubrification sera au top ! Dans la mer, c'est le contraire : le sel assèche et donc peut provoquer des irritations chez la femme comme chez l'homme !

Attention aux microbes !

On trouve des bactéries partout, en particulier dans une piscine, la mer ou un lac ! Ces bactéries ne sont pas nocives pour la peau mais peuvent être virulentes au contact de vos parties génitales... Vous pouvez vous retrouver avec une belle infection urinaire et/ou des mycoses.

Attention aux MST !

Si vous utilisez un préservatif dans l'eau, il risque de se déchirer si la lubrification n'est pas au rendez-vous (voir paragraphe "Attention à ne pas vous faire mal"). Par ailleurs, notez bien que si vous avez des rapports sexuels dans l'eau malgré tout, il est nécessaire d'appliquer le préservatif avant l'entrée dans l'eau et ôtez-le juste après le rapport.

Attention à ne pas tomber !

Attention de ne pas glisser sur un savon ou sur le carrelage innondé si l'envie vous prend de faire l'amour dans une baignoire !

Si finalement vous avez décidez de tester votre sexualité ailleurs que dans l'eau, faites attention de ne pas vous retrouver dans des situations dangereuse et/ou inconfortables !

Note pour finir : Enfin, pour celles et ceux qui pensaient que deux personnes pouvaient rester "bloquées" pendant l'acte dans l'eau, sachez que c'est une légende !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Besançon : un nouveau centre de dépistage « Covid-19 » en drive pour les patients prioritaires

La préfecture du Doubs, l’Agence Régionale de Santé, Grand Besançon Métropole et la ville de Besançon ont travaillé en lien avec les laboratoires LPA et CBM25 pour proposer depuis mercredi un centre de dépistage rue du Docteur Mouras pour les bisontins et grands bisontins. Le site est ouvert du lundi au vendredi de 8h à 18h et le samedi de 8h à 16h.

 

Coronavirus : le nombre d’hospitalisations augmente « très nettement » Bourgogne Franche-Comté

Point sanitaire • En Bourgogne Franche-Comté le taux d'incidence avoisine les 60 cas pour 100.000 habitants. Seuls les départements du Jura et de la Haute-Saône restent en dessous du seuil d’alerte. En moyenne, dix nouvelles hospitalisations sont enregistrés par jour dans la région et 550 regroupements de cas restent en cours d’investigation, de traitement ou de suivi, dont 17 clusters.

Doubs : rassemblements de plus de 30 personnes interdits à partir de lundi, port du masque obligatoire dans les communes de plus de 5.000 habitants

Suite aux annonces du ministre de la Santé Olivier Véran jeudi 24 septembre, le préfet du Doubs Joël Mathurin publiera un nouveau décret lundi 28 septembre 2020 interdisant notamment les rassemblements de plus de 30 personnes dans le cercle privé. Le port du masque devient obligatoire dans les centres-ville de six communes supplémentaires du département.

Coronavirus : cinq des huit départements de Bourgogne Franche-Comté en « rose »

Zone d'alerte • Le ministre de la Santé Olivier Véran a présenté mercredi 23 septembre 2020  les nouveaux niveaux d'alerte selon la situation sanitaire à l'échelle des départements. En Bourgogne Franche-Comté, la Côte d'Or, le Doubs, le Territoire de Belfort, la Nièvre et la Saône-et-Loire sont en simple "alerte". Le Jura, la Haute-Saône et l'Yonne restent en "gris" sans alerte particulière.

SONDAGE Covid-19 : limitez-vous les rassemblements familiaux et amicaux ?

Les département du Doubs, le Territoire de Belfort et la Côte-d'Or, comme de nombreux départements français, sont passés en "zone rouge", c'est-à-dire en zone de circulation active du virus qui se caractérise principalement par un taux d’incidence supérieur à 50 pour 100 000 habitants et une dynamique épidémique défavorable. Le gouvernement invite les habitants à limiter les rassemblements familiaux ou entre amis… Et vous, limitez-vous ce type de rassemblement ? C'est le sondage de la semaine.

Covid-19 : le département du Doubs passe officiellement en « zone rouge »

Le décret n° 2020-1153 du 19 septembre 2020 modifiant le décret n° 2020-860 du 10 juillet 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans les territoires sortis de l'état d'urgence sanitaire, paru ce jour au journal officiel, place le département du Doubs en zone de circulation active du virus, également appelée "zone rouge".

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     7.26
    légère pluie
    le 27/09 à 18h00
    Vent
    5.03 m/s
    Pression
    1005 hPa
    Humidité
    96 %

    Sondage