Fannette Charvier nommée co-rapporteure du projet de loi pour une école de la confiance

Publié le 14/12/2018 - 17:46
Mis à jour le 14/12/2018 - 17:46

Jean-Michel Blanquer a présenté le 5 décembre dernier en Conseil des ministres, son projet de loi « Pour une école de la confiance ». Déposé à l’Assemblée nationale pour son examen, Fannette Charvier a été désignée co-rapporteure, conjointement avec Anne-Christine LANG, LaREM ce 14 décembre 2018.    

Fannette Charvier
Fannette Charvier, députée LeREM du Doubs ©Alexane Alfaro
PUBLICITÉ

Voici ce que la députée a tenu a préciser : 
« Ce projet de loi porte des ambitions fortes pour l’école de demain. D’abord, parce qu’il est le vecteur de plus de justice sociale, notamment en rendant l’instruction obligatoire pour tous dès trois ans, contribuant ainsi à réduire les inégalités dès le plus jeune âge. Ensuite, parce que ce projet redonne son entière place aux territoires ainsi qu’aux acteurs de terrain, en facilitant le recours à l’expérimentation et la création d’établissements internationaux. 

Je serai plus spécifiquement en charge des articles 6 et 7 et 10 à 25.  La création des établissements publics locaux d’enseignement international (EPLEI) permettra le développement d’écoles européennes et de sections internationales, dans une continuité pédagogique de l’école au lycée et partout où les territoires voudront porter ce type de projet. 

La formation initiale de tous les professeurs sera améliorée afin de mieux articuler théorie et pratique, en intégrant encore plus la pluridisciplinarité et la recherche universitaire. 

La pré-professionnalisation des assistants d’éducation poursuit ce même objectif d’une formation simultanée et progressive, et participe aussi d’une démocratisation de l’accès aux métiers du professorat et de l’éducation. 

L’adaptation des académies à la nouvelle organisation territoriale mise en œuvre depuis la loi Notré, s’accompagnera d’une simplification du fonctionnement des conseils académiques et départementaux de l’éducation nationale, pour en faire de réels lieux de concertation territoriale en matière de politique éducative », explique la députée.

Les auditions débuteront la semaine prochaine et permettront ainsi d’enrichir le texte, jusqu’à son examen en commission prévu fin janvier.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

Loi Blanquer : le SNUipp-FSU organise un apéro revendicatif devant la permanence de Jacques Grosperrin

"Non à l'amendement Grosperrin" • Mardi 14 mai 2019 le syndicat national unitaire des instituteurs, professeurs des écoles et PEGC (affilié FSU) organise une assemblée générale à partir 18h suivi d'un apéro revendicatif devant la permanence du sénateur LR Jacques Grosperrin au 34 rue Bersot à Besançon.

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Éducation nationale : Planoise, bientôt une cité éducative ?

Le quartier de Planoise à Besançon fait partie des 80 territoires « prioritaires » sélectionnés pour accueillir un dispositif « cité éducative ». Ce dernier servira à coordonner les services d'Etat, les collectivités, les associations et les habitants pour accompagner l'enfant de 3 à 25 ans autour du cadre scolaire. Une enveloppe de 100 millions d'euros sur trois ans sera débloquée pour aider les collectivités dans leurs démarches.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.71
peu nuageux
le 23/05 à 21h00
Vent
1.61 m/s
Pression
1016.59 hPa
Humidité
90 %

Sondage