Fermeture de la résidence autonomie Henri-Huot : les élus communistes de Besançon s'opposent

Publié le 23/02/2023 - 17:50
Mis à jour le 24/02/2023 - 08:57

Dans un communiqué de presse reçu jeudi 23 février, les membres du groupe communiste et républicain au conseil municipal de Besançon ont déclaré leur opposition sur la décision de la fermeture de la résidence autonomie Henri-Huot, votée par le centre communal d’action sociale (CCAS) mercredi 22 février. 

En raison d'un nombre de résidents en baisse, la résidence Henri-Huot, située rue Jean-Wyrsch dans le quartier de Saint-Claude à Besançon, fermera ses portes à la fin de l'année 2023. En charge de cinq résidences autonomies sur la ville, le CCAS a déclaré devoir combler le déficit du budget des résidences par leur budget principal. Un impact direct sur le financement des oeuvres sociales de la ville de Besançon.

La plus ancienne résidence autonomie à Besançon

Face à ce vote, les élus communistes ont tenu à rappeler que la ville de Besançon, via le CCAS, a été précurseuse avec la création de ses résidences, il y a plusieurs dizaines d’années. Ils ajoutent également que la fermeture de la résidence Huot "première résidence autonomie à Besançon est d’autant plus symbolique qu’elle porte le nom de Henry Huot, créateur de ces résidences et du CCAS".

Alors que la population est vieillissante et que les besoins grandissent dans le secteur de l'accueil, les communistes ne comprennent pas une telle décision et se disent "particulièrement inquiets sur les conséquences humaines d’un déplacement des résidents".

Des alternatives évoquées pour contrer la fermeture

Si la décision de la fermeture semble ferme, les élus communistes souhaitent proposer d'autres alternatives comme une communication plus importante auprès de la population pour le public concerné, un accueil pour les personnes en situation d'handicap et les populations en situation précaire ainsi qu'un logement pour les jeunes, cette solution permettrait de correspondre à une attente de cette population et de créer du lien intergénérationnel.

Info +

La maison de retraite du quartier de Saint-Claude compte actuellement 29 habitants pour 43 appartements.

Le CCAS prévoit une deuxième fermeture à terme de la résidence Marulaz, en évoquant une hypothétique construction d’une nouvelle résidence autonomie.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Sondage – Pensez-vous qu’il est encore utile de manifester contre la réforme des retraites ?

Les opposants à la réforme des retraites et à l'utilisation du 49.3 continuent leur mobilisation ce lundi 20 mars dans de nombreuses villes de France. Dans plusieurs secteurs, la grève se poursuit. Une neuvième journée de mobilisation est d’ailleurs annoncée le 23 mars prochain. Et vous, pensez-vous qu’il est encore utile de se mobiliser contre la réforme des retraites ? C’est notre sondage de la semaine. 

Réforme des retraites : 5.300 manifestants à Besançon (CGT)

Ce mercredi 15 mars est la huitième journée de mobilisation contre la réforme des retraites en France. À Besançon, après une mobilisation record de près de 16.000 manifestants le 7 mars dernier, les syndicats s'attendaient à une baisse de la mobilisation, mais sans décolérer alors même que la comission mixte paritaire vient de valider le recul de l'âge légal de départ à la retraite à 64 ans. 

Nouveau projet de direction de la mairie : la police municpale de Besançon n'est pas d'accord

Ludovic Durand, secrétaire national Force ouvrière (FO) police municipale, syndicat majeur de la profession, a rencontré les policiers municipaux bisontins, mardi 14 mars à Besançon. L'objectif : échanger sur le futur projet de direction initié par la mairie. Un sujet qui tend à inquiéter fortement les agents municipaux de la ville. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.68
nuageux
le 20/03 à 15h00
Vent
0.69 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
61 %