Alerte Témoin

Festival à Osselle : se fera, se fera pas ?

Publié le 31/07/2017 - 16:30
Mis à jour le 16/04/2019 - 14:01

Le Festival Music Wood, prévu à Osselle du 25 au 27 août 2017, s'est engagé dans un bras de fer avec la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon (CAGB), propriétaire des lieux. Cette dernière refuse en effet le projet pour des questions de sécurité. Pourtant, l'organisation maintient les dates du festival… 

music_wood_festival1.jpg
©Music Wood Festival

Dix-huit artistes, trois jours de fête, des activités de plage, barbecue, baignades, massages… Le festival, organisé par l'agence de communication et évènementiel Splatsh, peut paraître attrayant. Une seule ombre se dresse au tableau – et elle est de taille - : la CAGB interdit le festival, soutenue par la commune d'Osselle. Ce qui ne démonte pas Alexandre Willemin, organisateur du Music Wood, qui soutient la bonne tenue du festival…

Alexandre Willemin : "Un festival programmé, légal et en règle"

Pour le gérant de Splatsh, pas de doute à avoir : "le festival Music Wood est parfaitement en règle et n'aurait aucune raison de ne pas se tenir à la Plage d'Osselle aux dates prévues."

Pour sa défense, Alexandre Willemin avance sa convention signée avec le gérant de la plage et les conditions posées par la préfecture et la commune d'Osselle – "pas de débit de boisson, pas de troubles à l'ordre public (nuisance sonore, parking, camping sauvage), une modération de la musique"… Qu'il entend bien respecter.

Enfin, la propriété des lieux par la CAGB "n'exclut pas les activités de loisirs, telles que notre animation" selon l'organisateur, qui se considère ainsi "en bon droit devant la loi" et entend donc "poursuivre" son projet.

"Pas de festival, point." pour la CAGB

Mais la Communauté d'Agglomération du Grand Besançon ne l'entend pas de cette oreille. Gabriel Baulieu, Vice-Président de la CAGB, est très formel. Pour lui, "aucune chance" que le Music Wood n'ait lieu. "Le festival n'a aucun agrément, il n'est pas question qu'il soit organisé pour des raisons de sécurité."

Les moyens ont été mis du côté du Grand Besançon pour que la manifestation ne voie pas le jour. "La préfecture en est informée, le maire d'Osselle a pris un arrêté. Cela pourrait donc aller jusqu'à la mobilisation des forces de l'ordre…" se désole-t-il.

Cependant, le Vice-Président de la CAGB ne souhaite pas aller jusque-là. "On espère surtout causer le moins de désagrément possible aux supposés acteurs. Que ce soient les festivaliers qui précommandent leurs entrées  - imaginaires -  ou les artistes qui planifient leurs agendas."

Et concernant la position de l'organisateur du festival, Gabriel Baulieu, qui l'a "reçu en tête-à-tête", se montre tranchant. "Ce monsieur a un problème avec lui-même, il n'est pas capable d'entendre ce qui lui est notifié. Ce festival existe uniquement dans sa tête."

Le Vice-Président de la CAGB veut donc "en faire le plus possible en matière d'informations pour que personne ne se fasse abuser : pas de festival, point." conclut-il. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.07
    peu nuageux
    le 04/08 à 21h00
    Vent
    1.52 m/s
    Pression
    1017 hPa
    Humidité
    50 %

    Sondage