Alerte Témoin

Besançon : des malfaiteurs mettent le feu à la fourrière en incendiant une voiture volée

Publié le 31/12/2019 - 19:23
Mis à jour le 01/01/2020 - 08:47

MISE A JOUR A 19h23 •

Des malfaiteurs ont déclenché mardi 31 décembre au matin un incendie à la fourrière municipale de Besançon, située dans le quartier sensible de Planoise, en mettant le feu à une voiture volée, entraînant l'évacuation d'un supermarché, a-t-on appris de sources concordantes.

"Vers 9H30, des individus sont entrés par ruse dans la fourrière qui étaient fermée et ont mis le feu délibérément à une voiture qui avait été volée et récupérée par les forces de l'ordre", a raconté le maire (LREM) de Besançon Jean-Louis Fousseret, confirmant une information de France Bleu.

Le feu s'est ensuite propagé à d'autres voitures et une quarantaine de pompiers était encore à l'oeuvre à 12H00 pour éteindre l'incendie, selon M. Fousseret.

Environ 300 personnes, clients et personnel, ont été évacuées d'un supermarché situé à proximité, a-t-il précisé. Les fumées ont envahi la surface de vente du magasin. Environ 100 sapeurs pompiers et 25 engins lourds ont été mobilisés au plus fort du sinistre. La progression des soldats du feu a été difficile par les fumées et la chaleur intense.

"Aucun lien" avec la fusillade du 25 décembre

Ces événements ne sont "pas liés" à la fusillade à l'arme lourde qui a fait trois blessés mercredi dernier dans le quartier de Planoise, selon M. Fousseret. Des personnes encagoulées, circulant à pied, avaient alors ouvert le feu en pleine rue sur un groupe, dans un secteur connu pour être un lieu de trafic de drogue, avant de réussir à prendre la fuite.

Confirmant le caractère "criminel" de l'incendie, le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, a confirmé qu'"aucun lien" n'était établi à ce stade avec cette fusillade. "Cela montre une désinhibition des délinquants qui est très préoccupante", a-t-il toutefois pointé, notant "une perte d'exploitation très importante pour le supermarché car la combustion des voitures a souillé probablement une partie des denrées alimentaires".

La police judiciaire a été chargée de l'enquête. À 19h23, les sapeurs-pompiers étaient "maîtres du feu" et procédaient à l'extinction des foyers résiduels de véhicule. 90 pompiers étaient toujours engagés. Plusieurs campagnes de mesures de l'environnement du sinistre ont démontré "l'absence de risque toxique pour la population. Seuls quelques émanations faibles de monoxyde de carbone ont été détectés", indiquent les pompiers.

(Avec AFP)

3 Commentaires

rien a dire tout va bien même plus envie ni de rire ni de pleurer
Publié le 2 janvier à 15h04 par pepere 25 • Membre
La routine en quelque sorte
Publié le 1 janvier à 13h37 par gaucher • Membre
Votre orthographe est plus triste que la réalité des faits !!!
Publié le 31 décembre 2019 à 22h53 par Laurent Vaxelaire • Membre

3 commentaires

Laisser un commentaire

Faits Divers

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.15
couvert
le 27/05 à 12h00
Vent
5.36 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
34 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune