François Sauvadet démissionne de l'Assemblée nationale

Publié le 17/08/2016 - 13:02
Mis à jour le 18/08/2016 - 08:42

Le président de Côte d'Or (UDI) a démissionné de son mandat de député à compter de ce mercredi 17 août. Il a fait part de sa décision dans un courrier adressé aux maires de la 4e circonscription de son département. "Une décision difficile à prendre après 23 années où je vous ai représenté" a-t-il écrit. À moins d'un an des législatives de 2017Il n'y aura pas d'élection partielle pour le remplacer...

dsc_3361.jpg
© damien poirier
PUBLICITÉ

Lors des dernières élections régionales de décembre 2015, François Sauvadet avait fait la promesse de rester à la tête du Département de la Côte d'Or et de siéger au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté en qualité de président du groupe de la droite et du centre.

  • "J’ai adressé un courrier aux Maires de la 4e circonscription de Côte d’Or (ci-dessous) les informant de ma décision de rester Président du Conseil départemental et Président du groupe de la droite et du centre au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Cette décision me conduit à quitter l’Assemblée nationale à compter du 17 aout 2016, comme je m’y étais engagé. J’en ai informé par courrier le Président de l’Assemblée nationale et la préfète de la Région Bourgogne Franche-Comté".

François Sauvadet a pris ce choix, car la loi sur le cumul des mandats lui impose dans un délai de 30 jours après la validation de l'élection régionale devant le Conseil d'État. "C'est un choix que, de toute façon, j'aurais été amené à faire dans quelques mois, au terme de mon mandat parlementaire en juin 2017, car la loi interdira à ce moment-là d'être à la fois député et président du conseil départemental".  François Sauvadet précise qu'il s'agit d'un choix de "responsabilité", car il ne souhaite pas ouvrir une guerre de succession qui serait "préjudiciable à la Côte d'Or et à ses habitants…"

  • En septembre, alors tête de liste LR-UDI-DVD aux élections régionales, M. Sauvadet avait annoncé qu'il démissionnerait "dès janvier" de son mandat de député. Ce retard mis à tenir sa promesse lui avait valu les critiques de l'opposition régionale.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : Alexandra Cordier confirme sa candidature à Besançon et dévoile les grands projets de son programme

Celle que l'on pourrait appeler le "poulain" de Jean-Louis Fousseret, Alexandra Cordier, a confirmé samedi 14 décembre 2019 sa candidature à l'élection municipale de Besançon en 2020. Le maire sortant, à ses côtés pour cette annonce, a affirmé qu'il faisait partie de la liste de la candidate. Plusieurs grands projets ont été dévoilés à cette occasion dont la construction d'un téléphérique ou l'armement de la police municipale dans certaines circonstances.

Municipale à Dijon : l’alliance adoubée par LREM lance sa campagne

Sylvain Comparot, tête de liste d'une alliance adoubée notamment par LREM et l'UDI pour les municipales à Dijon, a lancé sa campagne mercredi 11 décembre 2019 dans la soirée lors d'un meeting dans la capitale bourguignonne, appelant à "construire une ville plus verte, plus simple, plus sûre".

Municipale 2020 : L. Fagaut veut une carte « avantages séniors » et la gratuité des transports pour les enfants

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020, dont la gratuité des transports pour les enfants jusqu'au lycée et la création d'une carte "avantages séniors".

Municipale 2020 à Besançon : K. Bouhassoun ne souhaite pas équiper la police municipale d’armes létales

La question de l'armement de la police municipale est l'un des sujets forts de cette campagne pour l'élection municipale 2020 à Besançon. Si des candidats sont pour l'armement létal des policiers municipaux, Karim Bouhassoun, candidat du mouvement Bisontines-Bisontins, ne l'intègre pas dans son programme sur la sécurité selon un communiqué du 9 décembre 2019.

Municipale 2020 : Ludovic Fagaut souhaite armer la police municipale « par conviction »

Lors de l'inauguration se sa permanence à Besançon samedi 8 décembre 2019, Ludovic Fagaut a dévoilé de nouvelles lignes de son programme en tant que candidat Les Républicains pour l'élection municipale à Besançon en 2020. Parmi elles, l'armement et de le doublement des effectifs de la police municipale…

Municipale Besançon : les propositions de Karim Bouhassoun pour le développement économique

Karim Bouhassoun, du mouvement "Bisontines – Bisontins" a profité mardi 3 décembre 2019 de sa visite au sein de la manufacture horlogère Vuillemin de Franois afin de présenter son programme économique et industriel pour "l’attractivité économique et le développement des filières" du territoire du Grand Besançon Métropole.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.1
légère pluie
le 15/12 à 6h00
Vent
6.4 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
79 %

Sondage