Fuite de chlorure d’hydrogène chez Solvay : un exercice grandeur nature

Publié le 01/12/2014 - 11:34
Mis à jour le 02/12/2014 - 15:57

A 8h30 ce lundi 1er décembre 2014, un accident est survenu sur le site industriel de la société? Solvay à Tavaux près de Dole : une fuite de chlorure d’hydrogène (CLH), un gaz toxique liquéfié?. Bilan : neuf blessés dont quatre graves. Un incident fictif mais des avec des moyens bien réels : 200 personnes mobilisées pour cet exercice de sécurité? civile de grande ampleur. Les communes impactées sont Tavaux et Damparis. 

solvay.jpg

fin de l’exercice à 11h30

En lien avec la société Solvay, la préfecture du Jura organise cet exercice grandeur nature pour tester les dispositions spécifiques du plan particulier d’intervention (PPI). Une fuite de chlorure d’hydrogène a été simulée ce lundi 1er décembre entrainant le déclenchement du plan d’opération interne de Solvay puis du PPI par le préfet du Jura.

Activation des sirènes, mise en place d'un périmètre de bouclage, interdictions de circulation aux alentours du site et installation d'un poste médical avancé (PMA) pour faire soigner les victimes. "L’ensemble de ces mesures mobilise environ 200 personnels des services de l’État, du SDIS, de l’établissement Solvay, du SAMU, de l’ARS, de la Croix Rouge Française et du Conseil Général" indique la préfecture du Jura.

La coordination des secours est assurée par le centre opérationnel départemental (COD) basé à la préfecture du Jura, en soutien du centre opérationnel départemental avancé (CODA) basé à Dole. Dans le cadre de cet exercice, la préfecture du Jura a envoyé aux médias à 11h10 le rappel des consignes liées aux risques de pollution industrielles.

 11h30 : La fuite de chlorure d’hydrogène dans l’usine Solvay (exercice) est terminée. Le Préfet du Jura a donc levé le dispositif mis en place dans le cadre du PPI. Les mesures de confinement à l’attention de la population pour les communes de Tavaux et Damparis ont pris fin. Le périmètre de sécurité a été levé. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Exactions à la Petite Hollande : le préfet du Doubs condamne et apporte des précisions

Dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, plusieurs individus  ont délibérément détruit du mobilier urbain à l’aide d’un véhicule de six tonnes de type "dumper" volé sur le chantier de rénovation du centre commercial des Hexagones.  "Tous les moyens nécessaires seront mis en œuvre afin que les auteurs soient rapidement interpelés et présentés devant la justice" assure-t-il.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.97
ciel dégagé
le 28/11 à 15h00
Vent
4.34 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
40 %

Sondage