Fusillade d'Ollioules : obsèques et hommages à Catherine Santos

Publié le 05/08/2019 - 10:30
Mis à jour le 05/08/2019 - 12:52

Les obsèques de Catherine Santos, tuée fin juillet par balles perdues dans le Var, se déroulent ce lundi 5 août 2019 en Haute-Saône, deux jours après l'hommage rendu à Ollioules.

 ©
©

Originaire d'un petit village haut-saônois, Catherine vivait à Vesoul. Elle était partie en vacances avec son mari à Ollioules (dans le Var). Ils passaient prendre de l'essence à une station service lorsqu'une fusillade entre gangs rivaux a éclaté. Des balles perdues les ont atteint. Elle a perdu la vie, son mari a été gravement blessé.

Suite à cette tragédie, la ville d'Ollioules lui a rendu hommage, samedi dernier. Plus de cent personnes étaient venus se recueillir devant son portait. Alain Chrétien, le maire de Vesoul, avait fait le déplacement jusqu'à cette petite commune du Var.

Un dernier hommage ce lundi

Ce lundi matin, les obsèques ont lieu dans son village natal.

Environ 450 personnes ont lui ont rendu un dernier hommage. Son mari Philippe Santos, également blessé dans la fusillade, ses enfants, ses proches, des collègues du couple et de nombreux habitants de Conflandey ont célébré sa mémoire dans l'intimité en l'église du village, selon la volonté de la famille.

Un registre de condoléances a également été ouvert à la mairie de Vesoul,
où le couple résidait.

Catherine Santos, 58 ans, mère de deux enfants et grand-mère, était née dans ce petit village rural de 360 habitants. Entreprenante, elle avait créé une société fromagère à Mailley-Chazelot (Haute-Saône), à une quinzaine de kilomètres au sud de Vesoul où elle avait été juge consulaire au tribunal de commerce pendant cinq ans.

Cette femme "dévouée à sa famille" et "d'une grande gentillesse", selon ses proches, est décédée le 28 juillet alors qu'elle circulait à scooter avec son mari à Ollioules, où le couple venait d'arriver dans sa maison de vacances, rejoint par ses enfants.

Deux hommes de 29 et 30 ans ont également été tués, cibles d'un probable "règlement de comptes", selon le procureur adjoint de Toulon, Dominique Mirkovic.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Reprise des rodéos urbains à l’approche de l’été… 

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a adressé ce mercredi 16 juin 2021 une note au directeur général de la police, Frédéric Veaux, pour demander "cinquante" opérations de contrôles et de "saisir systématiquement les deux roues" dans les quartiers les plus touchés par le fléau des rodéos urbains. Dans un communiqué, Ludovic Fagaut, chef de file de l’opposition au conseil municipal de Besançon dénonçait une nouvelle fois ces comportements.

Belfort : prison avec sursis requise contre un policier accusé d’avoir tracé une croix gammée sur un toit

Le procureur de Belfort a requis mercredi 16 juin 2021 huit mois d'emprisonnement avec sursis à l'encontre d'un policier, poursuivi pour avoir représenté une large croix gammée avec des tuiles blanches sur le toit du garage de son père à Evette-Salbert, dans le Territoire de Belfort.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.42
légère pluie
le 24/06 à 18h00
Vent
0.27 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
98 %

Sondage