Goodiiz, la boutique pop aux mille univers du centre-ville de Besançon

Publié le 12/02/2024 - 12:00
Mis à jour le 15/02/2024 - 14:43

Irving, grand adepte de cinéma et de pop culture, a décidé de faire de sa passion, son métier. Dans une ambiance colorée aux mille univers, il a ouvert en juillet 2023 sa boutique Goodiiz dans le centre-ville de Besançon, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des collectionneurs, mais aussi des simples curieux qui passent par là.

Irving Sarrazin est, depuis petit, un grand fan de cinéma, des grands classiques commes les films du justicier à la cape noir et aux multiples gadgets, Batman, ou des Gremlins, aux blockbuster contemporains tels que les films de l’univers Marvel. “C'était une idée que je voulais mettre en place il y a déjà une dizaine d'années”, explique-t-il au sujet de sa boutique. Après avoir participé à l’ouverture de Bd Fugue ciné, l’annexe de produits dérivés du magasin du même nom en 2019, il reçoit une proposition des propriétaires qui souhaitent vendre leurs locaux : reprendre la boutique et en devenir l’unique gérant. C’est ainsi que naît Goodiiz. 

L'univers goodiiz, un magasin à l’image de Irving

Quand on entre dans sa boutique, on est tout de suite replongé en enfance. Que ce soit des figurines (classiques ou funko pop), des mugs, des posters, des portes clés, des peluches à l'effigie des célèbres personnages Disney , en passant par des pots à biscuits à la tête de Jack Skellington, Zip la tasse ébréchée de la Belle et la bête, des friandises et même des paillassons, il y en a pour tous les âges, tous les goûts et tous les budgets.

© Cassandre B.

En revanche c’est une boutique qui représente ma pop culture” nous confie Irving, “je ne fais pas de pop culture japonaise”. En effet, malgré les centaines de figurines et autres “goodies” qui arpentent les vitrines et étagères de la boutique, vous n’y trouverez aucun personnage de manga ou d’animés. Un choix délibéré du gérant qui n’a pas grandi avec ces univers. “Je pense sincèrement qu’il y a déjà de quoi faire dans d’autres magasins, ce n’est pas l’offre qui manque”, nous explique-t-il en rigolant. 

© Cassandre B.

Pour l’amateur de pop culture, il est aussi essentiel que la boutique se renouvelle en permanence, et que les pièces de collections changent. Il a à cœur de faire évoluer les sculptures exposées dans la boutique afin de surprendre en permanence la clientèle, qui est toujours tentée de revenir pour découvrir les nouveautés.  

Une boutique pour les grands et les petits

Contrairement à ce que l’on pourrait penser à première vue, ce ne sont pas les enfants le cœur de cible de la clientèle mais bien “des personnes entre 25 et 40 ans” affirme Irving. “Ce sont des personnes qui sont attirées par des licences de leur enfance, des fans historiques qui sont demandeurs de certaines pièces de films des années 80” confie-t-il amusé, “et à partir de 25 ans, on commence à avoir un véritable pouvoir d’achat” ajoute le collectionneur au sujet de cette moyenne d’âge plutôt élevée. 

“Ce qui fait mal à l’heure actuelle, c’est que les magasins cultures et loisir, on est presque vu comme des boutiques de luxe”  

On peut y trouver des petits porte-clés pour moins de cinq euros, et traverser ensuite la boutique pour se retrouver face à face avec une sculpture collector des trois spiderman/woman disponible uniquement en 499 exemplaires dans le monde pour une valeur de 1.800 €. Un budget que Irving explique par des éditions très limitées sculptées et peintes à la main nécessitant un travail de grande qualité. 

En tout cas, pour tous les lecteurs qui seraient curieux d’en découvrir davantage sur sa boutique et son univers, Irving vous accueille du mardi au samedi de 10h à 19h au 79 grande rue à Besançon. 

Info+ :

  • Depuis sa création en 2015, Irving est également membre de l’association Popsiders qui organise entre autres les “Lundi popcorn” au cinéma Mégarama Beaux-arts pour redécouvrir les classiques de la pop culture. La prochaine projection se tiendra le lundi 12 février 2024 à 20h et mettra à l’honneur le célèbre pilote Pete Mitchell alias “Maverick” dans le premier opus de Top Gun.  Pour en découvrir davantage sur Popsiders : site officiel Popsiders
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livre élu 2024 : 3.500 élèves du Doubs exposent leurs créations à Besançon

Durant toute l’année scolaire 2023-2024, 3.500 élèves de Besançon et ses environs ont participé au Livre élu 2024. Après avoir lu et échangé, ils ont conçu des créations inédites qui seront présentées lors d’une exposition, du 19 juin au 3 juillet, à la Maison de quartier Grette-Butte.

Mardis des rives : le programme des soirées estivales au bord du Doubs…

Du 9 juillet au 27 août 2024, le festival Mardis des rives, organisé et financé par Grand Besançon Métropole, est de retour ! Au total, ce sont huit concerts gratuits qui seront proposés dans le Grand Besançon. Animations, restauration, bibliobus... zoom sur ces soirées estivales le long du Doubs.

“Fibra”, une exposition qui invite à repenser l’architecture au Musée des maisons comtoises

Installée au musée des maisons comtoises de Nancray jusqu’au 3 novembre 2024, l’exposition "Fibra" montre des types très variés de construction dans le monde aussi bien dans la forme que dans les matériaux utilisés. Florence Coutier, conservatrice du patrimoine au musée, nous en parle…

Législatives 2024 : à Besançon comme en France, les lieux de musiques actuelles appellent à faire barrage à l’extrême droite

Dans un communiqué de la Fédération des lieux de musiques actuelles (Fedelima) diffusé vendredi 14 juin 2024, le monde des arts et de la culture appellent à se mobiliser aux élections législatives pour ”faire barrage à l’extrême droite”. Un texte relayé notamment par La Rodia et Le Bastion à Besançon.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.4
ciel dégagé
le 25/06 à 3h00
Vent
2.26 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
94 %