Il improvise un stand de tir à Planoise

Publié le 10/04/2023 - 18:46
Mis à jour le 10/04/2023 - 18:41

Dans la soirée du 8 avril, un homme a été interpellé pour avoir tiré plusieurs coups de feu dans le quartier de Planoise. 

 © Elodie R
© Elodie R

Vers 18h35, plusieurs appels ont signalé à la police des coups de feu tirés au niveau de la rue des Causses à Besançon. 

Un équipage de police a découvert sur les lieux, un individu tentant de se dissimuler dans les buissons. Interpellé, il a nié être l’auteur des coups de feu mais à ses côtés les agents ont découvert une sacoche contenant un révolver à barillet vide. Il a été placé en garde à vue. 

Après avoir recueilli l’ensemble des témoignages, un second équipage de police s’est rendu une nouvelle fois sur place et a découvert ce qui semblait être un stand de tir improvisé avec une bouteille vide, plusieurs douilles au sol et une balle non percutée. 

Lors de sa garde à vue, l’homme a finalement reconnu qu’il s’était procuré l’arme auprès de quelqu’un qu’il ne connaissait pas en échange de 300€. Il aurait improvisé un stand de tir pour vérifier son bon fonctionnement. 

Déferré, il sera présenté ce mercredi au tribunal pour une comparution immédiate.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 24.83
nuageux
le 14/04 à 15h00
Vent
2.18 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
64 %