Il prend en chasse trois jeunes filles sur le boulevard De Gaulle et les menace de mort

Publié le 15/01/2023 - 07:30
Mis à jour le 14/01/2023 - 19:40

Dans la nuit du vendredi 13 janvier, un automobiliste a pris en chasse une voiture sur le boulevard de Gaulle provoquant un accident. L’homme a ensuite rejoint le véhicule pourchassé et a menacé de mort les trois jeunes filles à l’intérieur après avoir brisé la vitre de la conductrice. 

 © Elodie R
© Elodie R

Vers 22h, alors qu’il circulait sur le boulevard Charles de Gaulle, un automobiliste de 46 ans a pris en chasse une voiture avec à son bord trois jeunes filles âgées de 19 à 25 ans. 

Alors que l’homme tentait de les bloquer, la conductrice paniquée a tenté de le semer mais a finalement crevé deux de ses pneus en montant sur un trottoir. 

L’homme en a alors profité pour venir à leur hauteur, a brisé la vitre avant, blessant au passage la conductrice, et a menacé les jeunes filles en leur criant "je vais vous tuer". Il a finalement pu être intercepté par les policiers grâce aux images de vidéo surveillance.

L’homme de 46 ans a été placé en garde à vue. Son taux d’alcoolémie a été évalué à 1,31 g. Lors de son audition il a expliqué aux policiers s’être fait klaxonné plus tôt sur la route et a voulu se venger. Il a reçu une convocation judiciaire pour le mois de mai prochain.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.98
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
90 %