Intrusion à l'usine Stellantis de Sochaux, 52 voitures neuves incendiées

Publié le 12/02/2023 - 17:49
Mis à jour le 13/02/2023 - 08:33

Un total de 52 véhicules ont été endommagés par le feu dans la nuit de samedi à dimanche après une intrusion sur le site Stellantis de Sochaux, a-t-on appris dimanche auprès de la direction de l’usine et du parquet.

© LAMY Jean-François
Groupe PSA Communication Sochaux ©
© LAMY Jean-François Groupe PSA Communication Sochaux ©

Les équipes de sécurité "ont détecté une intrusion vers 4h30 sur un parc de stockage" de véhicules, a annoncé à l'AFP une porte-parole de l'usine. "Le ou les intrus ont mis le feu à quelques dizaines de véhicules", qui sont "plus ou moins endommagés", a-t-elle ajouté. 

"On ne connaît pas leur intention", a précisé la porte-parole, tout en soulignant que l'incendie visait "à faire diversion".

Les pompiers de l'usine et du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) 25 sont intervenus pour éteindre les flammes. 

Une enquête de flagrance est en cours, menée par le commissariat de police de Montbéliard, avec la participation de techniciens de l'investigation judiciaire.

Les vigiles ont surpris les intrus qui ont pris la fuite

D'après le parquet de Montbéliard, 42 véhicules sur trois zones différentes, ont été "totalement détruits" et "dix autres ont été dégradés". Les modèles concernés sont des Peugeot 3008 et 5008 neuves, tout juste sorties d'usine.

Les voitures étaient stockées sur un vaste parking sous des panneaux solaires. Ces derniers pourraient avoir facilité la propagation des flammes, selon les premiers éléments de l'enquête.

La même source indique que cinq vigiles étaient sur les lieux au cours de la nuit, et ont surpris le ou les intrus qui ont réussi à prendre la fuite. Les vigiles étaient auditionnés dans la matinée par les enquêteurs, qui cherchent également à exploiter les enregistrements de vidéosurveillance.

L'usine produit actuellement environ 1.200 véhicules par jour, une activité portée notamment par le succès commercial rencontré par les Peugeot 3008 et 5008.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Le MRAP de Besançon dénonce des actes racistes commis à Dole ce dimanche

Ce mercredi 22 mai 2024, le comité local du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) de Besançon a tenu à apporter son soutien aux deux personnes qui ont arraché une banderole et deux pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ''Violeurs étrangers dehors !'', durant une manifestations à Dole le dimanche 19 mai dernier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.3
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
69 %