Ivre, sans permis ni assurance, il provoque un accident à Besançon

Publié le 19/07/2022 - 11:40
Mis à jour le 19/07/2022 - 11:40

L’accident s’est produit samedi 16 juillet 2022 vers 18h30 chemin d'Avanne à Besançon. 

 ©
©

Les forces de l’ordre ont été sollicitées suite à un accident de la circulation impliquant deux voitures. L’un des conducteurs était fortement alcoolisé et refusait de rédiger un constat. 

Sur place, le deuxième conducteur a expliqué aux policiers qu’il circulait derrière une voiture quand elle s’est brusquement arrêtée et a fait une marche arrière. Elle est ensuite venue percuter son véhicule. 

Le test d’alcoolémie du conducteur incriminé a été positif. Après avoir effectué des vérifications, il s’est avéré qu’il conduisait malgré une annulation judiciaire de son permis de conduire dans un véhicule dépourvu d’assurance et de contrôle technique.

L’homme, âgé de 48 ans, a été placé en garde à vue avec différemment des droits vu son alcoolémie (1,05 mg/l air expiré).

Auditionné, il a reconnu les faits qui lui étaient reprochés. Concernant l’accident, il a expliqué "avoir loupé" sa rue et avoir fait une marche arrière sans regarder dans son rétroviseur, occasionnant une collision avec le véhicule qui le suivait.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Besançon et Montbéliard : 4.500 personnes et 3.500 véhicules contrôlés en 5 jours

Du 8 au 12 avril 2024, une opération "Place Nette" de grande ampleur s’est déroulée dans le département du Doubs. Réalisée en étroite coordination avec les procureurs de Besançon et de Montbéliard, cette action "coup de poing" s’inscrit dans le cadre des actions de lutte contre la délinquance liée aux trafics de stupéfiants, à l’économie souterraine et au proxénétisme voulues par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et le Garde des Sceaux. L'heure est au bilan...

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 0.47
nuageux
le 19/04 à 3h00
Vent
2.1 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
94 %