Jean-Louis Fousseret, Philippe Gonon et la "science des chiffres" du tramway

Publié le 31/07/2013 - 13:52
Mis à jour le 12/04/2019 - 11:45

Le conseiller municipal et candidat UDI à la mairie de Besançon pour 2014 réagit dans un communiqué au billet de l’Est Républicain de ce 31 juillet 2013 concernant le fameux TRI du tram  – taux de rentabilité interne du tramway – qui est passé de 3.2 à 8.5% en un peu plus de deux ans et qui a été un des déclencheur des actions en justice contre la déclaration d’utilité publique du tram (voir ici)  . Philippe Gonon ne s’étonne même pas. Selon lui, « cette variation est conforme à la volonté d’opacité des chiffres soumis aux élus de la CAGB lors de l’approbation en juin 2010 du projet de tramway« .

 ©
©

Pour Philippe Gonon, l'agglomération du Grand Besançon qui porte le projet est très loin des 220 millions HT initiaux. "228 millions HT pour finir à 260 millions HT, sans compter les 20 millions d’euros detravaux financés par la ville directement, soit 280 millions d’euros in fine.  Ce qui explique un recours massif à l’emprunt : 164 millions contre 110 millions initialement prévus".

"Magic Jean-Louis"

Le conseiller municipal et conseiller communautaire en profit dans on communiqué pour revenir que la hausse du VT (versement transport) payés par les entreprises "dont la hausse du rendement avait été évaluée en 2010 à +2.5% puis + 4% pour terminer à -3% en 2013".

"Tout le montage financier s’en trouve perturbé pour 25 ans puisque chaque année, le versement transport rapportera 1 million d’euros de moins que prévu. Dernier exemple, des travaux réduits de 6 mois par un tour de prestidigitation jamais vu sur un projet de trois ans. Dans cette affaire, le moins que l’on puisse dire , c’est que beaucoup de poudre aux yeux a été jeté dans les yeux des contribuables et des élus , le principe de transparence ayant été bafoué du début à la fin .On connaissait le shérif Jean Louis, voici désormais Magic Jean Louis…"

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

actualité

Offre d’emploi : le Groupe Associatif Educatifs et Solidaires recherchent un(e) animateur(trice) d’Accueil Collectif de Mineurs

OFFRE D'EMPLOI • Le groupe Associatif Educatifs et Solidaires, employeur engagé au service de l'enfance, de la jeunesse et des familles, cherchent des animateur(trice)s d'Accueil Collectif de Mineurs (ACM) pour un contrat en CDI dans le Doubs aux alentours de Besançon et notamment sur les communes de : Beure, Saône, Torpes, Byans-sur-Doubs, Vaire, Osse…

La Ville de Besançon recrute un.e agent.e technique de surveillance, d’accueil et de maintenance (ATSAM) – chef de piste à la patinoire La Fayette

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche d'un.e agent.e technique de surveillance, d'accueil et de maintenance (ATSAM) - chef de piste à la patinoire La Fayette. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 27 août 2023.

La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) au sein du Département Architecture et Bâtiments 

OFFRE D'EMPLOI • La Ville de Besançon est à la recherche La Ville de Besançon recrute un(e) serrurier(ere) métallier(e) sein du Département Architecture et Bâtiments. Les CV et lettres de motivation sont à envoyer au plus tard le 11 juin 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.18
légère pluie
le 23/02 à 12h00
Vent
6.03 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
69 %