Jeanne Cherhal à Besançon : "garder un souvenir inoubliable de ce concert"

Publié le 28/11/2019 - 09:31
Mis à jour le 28/11/2019 - 09:20

Jeanne Cherhal, chanteuse et musicienne française, sera en concert à Besançon ce jeudi 28 novembre au théâtre Ledoux. A cette occasion, maCommune.info s'est entretenue avec l'artiste...

Jeanne Cherhal ©DR
 ©
Jeanne Cherhal ©DR ©

Jeanne Cherhal, c'est six albums, des concerts dans le monde entier, et un style unique. Cette année, elle revient sur la quarantaine avec son album "L'an 40", période qu'elle aborde avec grand enthousiasme. Un enthousiasme qu'elle tente de faire partager dans sa musique. Interview avec la chanteuse...

MaCommune.info : "Jeanne Cherhal, vous avez fait de nombreuses tournées dans la toute la France et le monde entier. Êtes-vous déjà passée par Besançon ?

Jeanne Cherhal : "Je pense que je n’ai encore jamais joué à Besançon, et je m’émerveille qu’il y ait encore des villes en France dans lesquelles je n’ai pas chanté, depuis tout ce temps ! Mais il est fort probable que ma mémoire commence à être défaillante, après tout je fais des tournées depuis presque 20 ans ! Quoiqu’il en soit, je compte bien garder un souvenir inoubliable de ce concert !…"

M.C : Vous devez certainement connaître la Franche-Comté, ou au moins Vesoul… ?

J.C : "Vesoul en revanche oui, j’y ai chanté. Et j’avais bien entendu repris « Vesoul » de Brel, qui est un chef d’oeuvre que je ne me lasse jamais d’interpréter le plus vite possible. Merveilleux exercice d’élocution…"

M.C : Vous avez sorti très récemment votre 6e album « L’an 40 », en quoi est-il différent de vos précédents albums ? Quels thèmes y abordez-vous ?

J.C : "J’ai eu l’impulsion d’écrire ce disque en entrant dans ma quarantième année, évènement que j’ai vécu avec beaucoup de joie. C’est un super âge et j’avais envie de partager mon enthousiasme ! J’ai tout composé au piano, en commençant d’abord par les musiques.

Il est différent de mes albums précédents dans le son, notamment du fait de l’avoir enregistré en grande partie à Los Angeles, avec des musiciens californiens et une merveilleuse chorale gospel. L’aventure ...! "

M.C : Savez-vous déjà quelles chansons vous aller chanter sur scène à Besançon ?

J.C : "Je privilégie naturellement mon dernier disque, mais je fais avec bonheur des incursions parmi des chansons parfois très anciennes, ou inédites, je m’amuse. Dans la setlist je garde toujours une petite part pour le feeling du soir-même, l’envie de chanter tel morceau plutôt qu’un autre, notamment dans une partie solo où je suis juste en piano voix."

M.C : Vous êtes parfois tantôt très rock, tantôt très mélancolique, comment définissez-vous votre style ?

J.C : "C’est difficile de se définir soi-même. Je fais de la chanson, je suis une amoureuse du piano, j’aime me laisser embarquer dans des moments parfois très musicaux, presque des transes ! Mais être rock, franchement je ne pense pas. Enfin je n’en sais rien ! Le public sait, lui. Il sent les choses !"

M.C : Vous adorez jouer avec les mots, d’où vous vient cette passion des textes ?

J.C : "De tout ce qui m’entoure, de mes lectures, sûrement, et de l’aspect ludique que peut avoir l’écriture. J’aime jouer avec la langue, j’aime les suggestions, et puis aussi dire les choses frontalement. Je m’amuse…"

M.C : Vous avez une grande carrière accomplie en tant que chanteuse, souhaitez-vous qu’elle continue à évoluer ?

J.C : "Oui bien sûr, évoluer toute ma vie j’espère ! Mais j’ai du mal à me projeter, je fais tellement confiance aux rencontres, à mon instinct, aux cadeaux de la vie… Je n’ai pas été trop déçue jusqu’à présent !"

Infos +

  • Jeanne Cherhal,
  • Le 28 novembre 2019 au Théâtre Ledoux de Besançon
  • Billetterie
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Loisirs

Doubs : les établissements sportifs couverts ne peuvent plus accueillir les mineurs

En raison de la situation sanitaire témoignant "une recrudescence de l'épidémie" dans le Doubs, Joël Mathurin a pris un arrêté ce 16 décembre 2020 pour finalement interdire l'ouverture des établissements sportifs couverts pour les activités à destination exclusive des mineurs. Seules les activités scolaires et périscolaires y sont autorisées.

Métabief : où en est-on du côté de la station de ski ?

La date du 15 décembre 2020 était bel et bien attendue pour les stations de ski françaises. Le seul obstacle à la réouverture des remontées mécaniques était la barre des 5.000 cas positifs à la covid-19 par jour. Ce jeudi, Oliver Véran, le ministre de la Santé a été clair, elle ne sera pas atteinte à cette date. Aussi, le Conseil d'État a décidé de maintenir fermées les remontées mécaniques. Zoom sur la station de Métabief.
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.91
couvert
le 18/01 à 6h00
Vent
1.58 m/s
Pression
1029 hPa
Humidité
98 %

Sondage