L’Homme et l’Enfant d’Ousmane Sow dévoilé

Publié le 15/06/2013 - 15:34
Mis à jour le 15/06/2013 - 15:40

Créé par le sculpteur sénégalais Ousmane Sow dans le cadre du réagencement du monument aux morts de la ville de Besançon, le bronze de L’Homme et l’Enfant sera inauguré mardi 18 juin 2013 sur la promenade des Glacis. Mais l’original de cette œuvre peut se découvrir dès à présent dans l’exposition rétrospective de l’artiste ouverte ce 15 juin à la Citadelle de Besançon.

la surprise d’Ousmane

"Ousmane ne répond jamais aux concours, il l’a fait parce que c’était Besançon, a confié vendredi 14 juin 2013 Béatrice Soulé, épouse et agent d’Ousmane Sow, à Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon. Il voulait te faire une surprise. Il m’a dit « si je gagne, ce sera amusant, Jean-Louis aura une vraie surprise. »" Effectivement, quand le projet a été présenté, le nom de l’artiste n’apparaissait pas, les candidats à ce concours d’architecture y participant anonymement. "Quand j’ai vu le projet, je me suis dit : « Tiens, ca ressemble à ce que fait Ousmane Sow»", lui a répondu Jean-Louis Fousseret, qui s’était ensuite plus que félicité une fois ce projet retenu d’apprendre qu’il s’agissait bien de l’artiste sénégalais avec qui la ville de Besançon avait déjà tissé des liens d’amitié.

Une œuvre universelle

Jusqu’alors révélé seulement par des dessins, L’Homme et l’Enfant s’est dévoilé cette mi-juin à Besançon, dans sa version "œuvre originale", celle-ci étant actuellement exposée au Hangar aux manœuvres de la Citadelle dans l’exposition rétrospective consacrée à Ousmane Sow (lire nos articles ci-dessous). L’enfant que l’homme protège de sa cape ne laisse découvrir que le bas de ses jambes et ses petits pieds. Le groupe sculpté se définissant comme une "oeuvre universelle", il représente "l’espoir et le devenir du monde. L’enfant qui a été protégé protégera. C’est lui qui interpellera par sa présence les nouvelles générations sur la permanence du combat que menèrent ses ancêtres", expliquait l’artiste dans son projet.

Le bronze sera quant à lui installé mardi 18 juin 2013 sur la promenade des Glacis où ont déjà trouvé place les statues sauvegardées de l’ancien monument aux morts de la ville de Besançon (lire à ce sujet ICI).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Livres dans la boucle : « L’épouvantable bibliothécaire » reçoit le Prix Jeunesse

Toujours aussi enthousiastes et motivés, les élèves de CM1-CM2 des classes de Besançon et du Grand Besançon engagées ont lu et analysé cinq ouvrages présélectionnés, accompagnés de leurs enseignant(e)s. A l’issue de ce travail, le vote de tous ces élèves a permis de désigner la lauréate 2021, présente ce samedi 18 septembre à la médiathèque Pierre Bayle pour recevoir son prix des mains de ses jeunes lecteurs : Anne-Gaëlle Balpe avec L’épouvantable bibliothécaire (éditions Sarbacane)...

Livres dans la boucle : entretien avec Céline Kallmann pour son livre jeunesse « Les vacances extraordinaires »

À l'occasion du festival littéraire bisontin le 19 septembre 2021, les journalistes et auteurs Céline Kallmann et Benjamin Muller présenteront leur livre pour enfant Les vacances extraordinaires (auto-édition) tiré de leur podcast à succès "Encore une histoire". Interview.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 19.54
peu nuageux
le 21/09 à 12h00
Vent
4 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
2 %

Sondage