La gastro-entérite arrive en avance cette année : quelles sont les astuces pour l'éviter ?

Publié le 19/10/2016 - 08:31
Mis à jour le 19/10/2016 - 16:03

Au cours de la période allant du mardi 11 octobre 2016 au lundi 17 octobre 2016, l'Institut de recherche pour la valorisation des données de santé (Irsan) estime que la gastro-entérite a touché 234 103 nouvelles personnes en France métropolitaine. Cette valeur est en augmentation de 14,14 % par rapport à la semaine dernière (205 094). En Bourgogne Franche-Comté, on compte actuellement 300 malades pour 100 000 habitants… Voici quelques astuces pour éviter de l'attraper !

capture_decran_2016-10-18_a_18.32.34.png
©IRSAN - http://recherche.irsan.fr/fr/irsan_recherche_bilan/index/voir/2-Gastro
PUBLICITÉ

Consommez des vitamines !

Adopter une alimentation saine, variée et équilibrée est une condition essentielle pour préserver son système immunitaire. La consommation de fruits et légumes doit être favorisée, dans le but de faire le plein de vitamines. Les substances clés sont la vitamine C, et celles du groupe B (B2, B5), mais aussi les oligo-éléments comme le fer et le zinc. 

En hiver, il est important de consommer des oranges, des clémentines, des kiwis, des choux, ou encore des carottes. Même si l’envie de crudités est moindre en hiver que l’été, la consommation de légumes sous cette forme est plus que jamais nécessaire. Les compléments alimentaires, et notamment les cocktails multi vitaminés contenant des substances minérales, aideront également le système immunitaire à affronter l’hiver. 

D’autres aliments, comme les fruits de mer (zinc et fer), les légumes secs (fer et sélénium), l’ail et l’oignon (vitamine C et sélénium) renforcent le système immunitaire. Enfin, il faut consommer suffisamment de protéines, utiles pour la formation des anticorps contre les infections. On les trouve principalement dans les viandes, les poissons et les oeufs. 

Restez zen et faites du sport !

Le stress est l’un des plus grands ennemis du système immunitaire. Il est préjudiciable à la formation de globules blancs ou leucocytes, qui aident à lutter contre les infections. Une personne stressée est donc plus vulnérable aux virus et bactéries qu’une personne décontractée. Il faut donc se relaxer au maximum, faire ce dont on a envie, et essayer de positiver en toutes circonstances.

L’activité physique régulière vous aide à lutter contre le stress en libérant des endorphines, mais elle renforce aussi le système immunitaire. Attention néanmoins à bien penser à vous échauffer, surtout en période de grand froid. 

Buvez suffisamment

Oui, même si la sensation de soif est moins présente qu’en été, pensez à boire suffisamment, car une bonne hydratation limite la progression des infections. En hiver, la consommation de thé et de tisanes aidera à rester bien hydraté. Les soupes apportent également un volume d’eau non négligeable. En revanche, il ne faut pas boire de produits trop sucrés, sous peine de « freiner » le système immunitaire. 

Attention aussi à l’alcool qui diminue le pouvoir des globules blancs et a tendance à déshydrater. Le tabac n’est pas non plus conseillé, car il multiplie la quantité de radicaux libres dans l’organisme, ce qui réduit le taux de vitamine C, et donc l’immunité du corps.

Ayez une hygiène irréprochable !

Pour éviter d’attraper un virus, il est important de vous laver régulièrement les mains, avant de manger, ou après avoir pris les transports en commun. Pour protéger les autres, il est aussi conseillé d’éternuer dans un mouchoir, que vous jetterez ensuite à la poubelle…

(Source : recherche.irsan.fr et Topsanté.com)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Pollution aux particules fines : que faut-il faire… et ne pas faire ?

Pollution aux particules fines : que faut-il faire… et ne pas faire ?

Les concentrations en particules fines (PM10) restent élevées en Franche-Comté. Pour ce mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2017,  Atmo Franche-Comté prévoit une qualité de l'air médiocre (8/10). Vitesse limitée sur une portion de l'A 36 dans l'aire urbaine, interdiction de se chauffer au bois (agrément) et du brûlage des déchets verts. Voici toutes les interdictions et les recommandations pour passer "au mieux" ce pic de pollution....

Vendredi 13 : d’où vient cette superstition ?

Vendredi 13 : d’où vient cette superstition ?

A l'occasion de ce vendredi 13 janvier 2017, nous nous sommes demandés d'où vient cette superstition pour bon nombre de Français et de Françaises. Pour certains, le vendredi 13 est un jour porte-bonheur, pour d'autres, il est une source de malheur. Depuis quand parle-t-on de superstition le vendredi 13 ? Et pourquoi ? Il faut remonter à des faits historiques du XIIIe siècle… 

Combien d’habitants dans les départements et les villes de Bourgogne Franche-Comté ?

Combien d’habitants dans les départements et les villes de Bourgogne Franche-Comté ?

Que faut-il retenir des derniers chiffres de l'Insee présentant la population légale au 1er janvier 2014 ? Avec 2.820.623 habitants, la nouvelle grande région rassemble 4,4 % de la population régionale de France métropolitaine. En gagnant près de 9.500 habitants depuis 2009, le Doubs est le département le plus peuplé de Bourgogne-Franche-Comté.Besançon compte 116.690 habitants et en a perdu 702 (-0,1%) au profit, notamment, du Grand Besançon qui compte 178.853 habitants (+1.832). Vous voulez plus de chiffres ? Voici le détail !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.76
ciel dégagé
le 22/08 à 6h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1024.39 hPa
Humidité
87 %

Sondage